Les prénoms les plus populaires à Mayotte en 2023

par | 19 Oct 2023 | Culture

L’identité Mahoraise reflétée à travers les prénoms les plus donnés de l'année. Notre terre est faite de contrastes et de richesses culturelles, cette diversité se reflète même dans le choix des prénoms donnés aux nouveau-nés.


L’INSEE a récemment révélé les prénoms les plus populaires à Mayotte pour l’année 2023. Si Assia domine chez les petites filles, chez les petits garçons, c’est Rayane qui est le plus fréquent selon Closer.

Rayane, le « Roi Épanoui« 

Ce prénom, aux origines diverses, parle d’un mélange culturel qui est à l’image de l’archipel. Il est issu à la fois du mot perse « Rayyan« , signifiant « brillant » ou « épanoui« , et du mot celte « Rig« , qui veut dire « Roi« . Ainsi, Rayane est synonyme de « roi épanoui« . Outre son ancrage dans la tradition arabe, ce prénom a gagné en notoriété en France qu’à partir de la fin du XXe siècle. Il est associé à diverses célébrités, comme Rayane Bensetti, l’acteur français, ou Rayane Bouhanni, le cycliste français.

Les personnes nommées Rayane sont souvent considérées comme dynamiques et passionnées. Malgré leur nature calme, ils ont un sens de la moralité très prononcé. Ils sont aussi remarqués pour leur peu de tolérance envers les écarts éthiques et ont souvent du mal à équilibrer leur vie professionnelle et personnelle.

Assia, le Prénom de la « Résurrection » et de la « Guérison« 

Si chez les filles, c’est le prénom Assia qui règne, il a également une histoire et des sens variés. Dérivé du prénom Anastasia, il a des origines grecques et arabes. En grec, « Anastasis » signifie « résurrection« . En arabe, Assia signifie « celle qui soigne« . Elle rappelle aussi la figure d’Assya, la femme du Pharaon qui a sauvé Moïse selon la tradition biblique. Malgré ses racines anciennes, ce prénom n’a vu sa popularité s’accroître qu’à partir des années 2000.

Assia est souvent décrite comme une femme de caractère. Confidente et déterminée, elle affiche une volonté et une force qui frisent parfois l’autoritarisme. Son tempérament bouillonnant et son assurance en font une personnalité complexe mais fascinante.

Un lien fort avec notre patrimoine

Les prénoms Assia et Rayane, bien qu’ancrés dans des cultures différentes, partagent des qualités d’excellence et de grandeur. Ils reflètent les richesses et la diversité de la société mahoraise. Le choix de ces prénoms, imprégnés d’une profondeur et d’un sens historiques, rappelle que même en ces temps modernes, les Mahorais cherchent à établir un lien fort avec leur patrimoine et leurs traditions.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Inquiétudes autour de la restauration de la mosquée de Tsingoni

Inquiétudes autour de la restauration de la mosquée de Tsingoni

Le chantier de rénovation de la mosquée de Tsingoni, joyau de l’architecture swahilie à Mayotte, suscite l’inquiétude des historiens et de la communauté locale. Depuis le début de l’année, les travaux sont interrompus, mais c’est surtout l’utilisation controversée de matériaux modernes comme le ciment qui alarme les passionnés du patrimoine.

Mayotte célèbre l’image sous-marine

Mayotte célèbre l’image sous-marine

Du 23 au 26 mai, la MJC de M’Gombani accueille la 29e édition du Festival international de l’image sous-marine de Mayotte. Greg Lecoeur, photographe reconnu comme « Meilleur Photographe sous-marin en 2020 », présidera l’événement. Parmi les temps forts, la première projection du film « Dugong Blues, les dernières sirènes de Mayotte » de Christophe Castagne, offerte gratuitement grâce à France TV.