Le ministre des sports Comorien sauve une fillette de la noyade

par | 25 Sep 2023 | Faits divers, International

Vendredi dernier, sur une plage de l’île d’Anjouan aux Comores, Djaanfar Salim, le ministre des sports, a prouvé que son surnom "Sarkozy", en raison de son caractère tranchant et énergique, n'était pas uniquement lié à son attitude en politique.


Le ministre, lors d’un moment de détente avec les footballeurs du club Ngazi Sport de Mirontsi, est venu en aide à une fillette de 5 ans emportée par le courant.

Témoin de la scène, Salim n’a pas hésité à plonger à la rescousse de l’enfant. « Elle était en train d’avaler de l’eau« , a-t-il relaté. Rejoint par d’autres footballeurs, ils ont ensemble réussi à ramener la fillette sur la plage. Mais les péripéties ne s’arrêtaient pas là. L’enfant, inconsciente et ayant ingéré une grande quantité d’eau, était en arrêt respiratoire. « Elle était en train d’avaler sa langue« , se remémore le ministre avec émotion. Grâce à un massage cardiaque effectué sur place, elle a finalement recraché l’eau et repris connaissance.

Devant l’urgence de la situation et face à la lenteur de l’arrivée de l’ambulance, Djaanfar Salim n’a pas hésité à porter lui-même la fillette pour rejoindre son véhicule et la conduire à l’hôpital. Conscient des difficultés économiques du pays, le ministre a également pris en charge les frais hospitaliers.

L’acte courageux de Djaanfar Salim a été largement salué par la presse nationale, le journal « Al-Watwan » allant jusqu’à qualifier son intervention d’ « héroïque« . La petite fille, grâce à son intervention rapide et déterminée, a pu retrouver sa famille saine et sauve.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Émeutes nocturnes à Bouyouni dimanche

Émeutes nocturnes à Bouyouni dimanche

Dimanche soir, Bouyouni a été le théâtre de violentes émeutes. Vers 19h, une vingtaine de jeunes cagoulés et armés ont dressé un barrage enflammé sur la route nationale.