La Direction des Transports Maritimes en grève illimité à partir du 26 décembre

par | 21 Déc 2023 | Economie, Société

À Mayotte, le personnel de la Direction des Transports Maritimes (DTM, ex-STM) a annoncé une grève illimitée à partir du mardi 26 décembre, malgré la mise en place d'un service minimum.


Cette décision fait suite à une série de préavis et protocoles de fin de conflit ignorés par le président du Conseil départemental de Mayotte, Ben Issa Ousseni, et sa directrice générale des services, Christiane Ayache rapporte Mayotte Hebdo.

Les revendications du personnel, restées inchangées malgré les multiples alertes, comprennent la non-conformité des infrastructures, un sous-effectif chronique, des problèmes relationnels internes, des agressions répétées contre le personnel, et une gestion déficiente. Les employés pointent du doigt des infrastructures vétustes, des conditions de travail précaires, et un manque de réaction face à la violence subie.

Le personnel déplore également des problèmes de recrutement et de gestion, avec des accusations de favoritisme et de manquement aux procédures de recrutement standard. La situation est aggravée par des accusations de détournement de procédures disciplinaires et de discrimination envers le personnel navigant.

Le président Ben Issa Ousseni est désormais chargé de gérer cette crise qui affecte le personnel maritime de sa collectivité. Par ailleurs, une situation similaire a été résolue à la Maison des Personnes Handicapées (MDPH) de Mayotte, où un protocole d’accord a été signé entre le président du Conseil départemental et l’intersyndicale, mettant fin à deux mois de grève. Environ 80 % des revendications des employés ont été satisfaites, portant notamment sur les conditions de travail et la grille salariale.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Les autorités sanitaires de Mayotte lancent une alerte concernant les produits cosmétiques « MULTANI MATI ». Très populaires sur l’île, ces produits contiennent des métaux lourds tels que le plomb, le nickel, le baryum, le cobalt et le zirconium, interdits dans l’Union Européenne.

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Omar Osman Adan, Somalien de 22 ans, arrivé à Mayotte en février, exhibe fièrement un récépissé attestant de sa protection internationale. Ce précieux document lui permet de rêver à la métropole, mais comment financer ce voyage crucial?

La consommation en chute libre durant la crise des barrages

La consommation en chute libre durant la crise des barrages

L’Institut d’émission des départements d’Outre-mer (Iedom) de Mayotte a publié son rapport sur la situation économique et monétaire de l’île pour le premier trimestre 2024. Le document met en évidence un ralentissement marqué de la consommation des ménages, conséquence directe des blocages qui ont paralysé l’île pendant plusieurs semaines, jusqu’à leur levée en mars.