Interruption des barges : Les agents de la DTM en droit de retrait

par | 2 Juil 2024 | Economie, Social, Société

Ce mardi 2 juillet, les services de barges seront totalement suspendus, sauf pour les urgences. Les agents de la Direction des Transports Maritimes (DTM, ex-STM) ont exercé leur droit de retrait, dénonçant une dégradation des conditions de travail et attirant l’attention sur les risques encourus sans permis de naviguer valide.


Mobilisation des agents pour des conditions de travail sécurisées

Les employés de la DTM ont décidé d’interrompre leur activité pour dénoncer les dangers liés à leur travail sans permis de naviguer valide. Ils appellent le département à prendre des mesures pour améliorer leur sécurité rapporte Mayotte Hebdo.

Préavis de grève reconductible déposé par la CGT

La CGT a déposé un préavis de grève reconductible à partir du lundi 8 juillet, avec des revendications spécifiques :

  • Régularisation des assurances.
  • Amélioration de la formation professionnelle.
  • Mise en place d’hébergement d’astreinte.
  • Attribution de primes d’incommodité et pour les horaires décalés.

Impact sur la circulation et réactions des usagers

L’arrêt des services de barge affecte les déplacements entre les différentes parties de l’île, créant des désagréments pour les usagers. Les agents estiment que ces actions sont nécessaires pour garantir leur sécurité et améliorer leurs conditions de travail.

Appel à une réponse rapide des autorités

Les autorités départementales sont appelées à répondre aux demandes des agents pour éviter une paralysie prolongée des services maritimes. Une résolution rapide des problèmes soulevés permettrait de reprendre les opérations normales et d’assurer la sécurité et le bien-être des travailleurs maritimes.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Un drame maritime s’est produit au large des côtes omanaises, lundi 15 juillet 2024, vers 21h45. Un pétrolier battant pavillon des Comores, avec à son bord 16 membres d’équipage (13 Indiens et 3 Sri Lankais), a chaviré à environ 46 km de la côte d’Oman.