Importation d’eau minérale: les bouteilles mauriciennes moins chères

par | 15 Mai 2023 | Communiqué

Afin de pallier à la pénurie d’eau potable à Mayotte, l'importation d'eau en bouteille en provenance de l'île Maurice a été autorisée par un arrêté préfectoral durant 10 mois. Ces bouteilles seront soumises à analyses de l'Agence Régionale de Santé.


Alors que la pénurie d’eau potable s’aggrave à Mayotte, un arrêté préfectoral a été publié pour autoriser, pendant 10 mois, l’importation d’eau en bouteille en provenance de l’île Maurice. Cette mesure vise à parer à la crise de l’eau, mais elle n’est pas sans précautions, puisque l’eau importée sera soumise à l’analyse de l’Agence Régionale de Santé.

Normalement, Mayotte importe de l’eau en bouteilles plastiques de la métropole ou de La Réunion. Ironiquement, l’eau en provenance de La Réunion est plus chère. En effet, le pack de 6 bouteilles d’un litre et demi d’Edena atteint ici le double de son prix à La Réunion, oscillant entre 6,50 et 10 euros selon les commerces. Paradoxalement, l’eau est moins chère lorsqu’elle provient du Portugal, bien que ce pays soit très éloigné de notre région.

Face à l’assèchement quasi-total des robinets à Mayotte, le préfet a pris la décision d’autoriser l’importation de bouteilles d’eau mauriciennes. Cependant, cette mesure est limitée à une durée de 10 mois. Avant d’être commercialisée, l’eau importée de Maurice sera soumise à l’analyse de l’ARS. Cette précaution n’est pas superflue, car les autorités sanitaires locales à Maurice ont récemment retiré du marché à deux reprises des eaux en bouteilles impropres à la consommation, contenant une bactérie pouvant causer des infections (en février dernier la marque Aqua Springs, et en juin 2022 la marque Vital).

Une fois que tout danger sera écarté, ces bouteilles d’eau mauriciennes seront mises sur le marché mahorais à un prix qui n’a pas encore été dévoilé, mais qui devrait être plus abordable.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Communiqué : Discours de lancement de l’opération « Mayotte place nette » par Marie Guévenoux

Communiqué : Discours de lancement de l’opération « Mayotte place nette » par Marie Guévenoux

Dans une nouvelle mobilisation faisant suite à l’opération Wuambushu, l’opération « MAYOTTE PLACE NETTE » a été lancée ce matin à l’aube, dans le but de renforcer la lutte contre l’insécurité, l’immigration irrégulière et l’habitat indigne. Cette initiative gouvernementale, pilotée par Mme Marie GUÉVENOUX, ministre déléguée chargée des Outre-mer, représente une nouvelle étape dans les efforts de l’État pour répondre aux crises démographiques, migratoires et sécuritaires qui touchent l’île.