Grève illimitée en vue à Mayotte : L’Intersyndicale tire la sonnette d’alarme sur les conditions de vie et de travail

par | 4 Oct 2023 | Société

L’alarme est sonnée à Mayotte où l’intersyndicale, composée des syndicats CFE-CGC, CFTC, CGT Ma, FSU-Mayotte, SUD Solidaires, UD-FO et UI-CFDT, a lancé un appel à une grève illimitée à compter du lundi 9 octobre 2023. Ce mouvement social d’ampleur s'inscrit dans un contexte d’exaspération croissante des agents publics face à des conditions de vie et de travail jugées intenables.


Le spectre de l’insécurité, qui s’est enraciné durablement sur le territoire, est l’une des raisons majeures de ce soulèvement. Il vient s’ajouter à la dégradation notable des services publics, englobant les secteurs de l’éducation, de la santé, du logement et des transports. Mais ce n’est pas tout. L’inflation galopante constitue un autre cheval de bataille pour ces syndicats, qui revendiquent une hausse significative du taux d’indexation des salaires. L’objectif ? Rendre le département plus attractif et inciter les agents du public à y rester rapporte L’info Kwezi.

Les exigences syndicales ne s’arrêtent pas à des considérations purement salariales. Elles visent également une amélioration des conditions de travail, notamment en ce qui concerne la sécurité des agents sur leurs lieux de travail et lors des trajets pour s’y rendre. À cela s’ajoute une demande que beaucoup considéreront comme élémentaire : l’accès à de l’eau potable et gratuite, aussi bien au domicile qu’en milieu professionnel.

Un rassemblement est programmé sur la place de la République dès 7h30. L’enjeu est de taille, et les répercussions de cette grève illimitée pourraient être considérables, tant sur le fonctionnement des services publics que sur la vie quotidienne des habitants de Mayotte.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un chemin incertain vers l’adoption des lois Mayotte

Un chemin incertain vers l’adoption des lois Mayotte

À l’approche de la nouvelle présentation des deux textes législatifs concernant Mayotte, l’issue du vote au Parlement reste incertaine. Emmanuel Macron, au pouvoir pour un second mandat, s’apprête ce vendredi 17 mai 2024 à soumettre de nouveau la loi Mayotte aux élus du 101e département français, en espérant cette fois répondre aux préoccupations majeures de migration, de sécurité et de développement économique.

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

L’avenir aérien de Mayotte se dessine. Le ministre des Transports, Patrice Vergriete, a confirmé que le projet du nouvel aéroport à Bouyouni sera présenté officiellement à la rentrée parlementaire, suite à la réalisation des premières études.