Grève chez Total : la direction rassure

par | 27 Juil 2023 | Economie

La tension monte du côté de Totalénergies Mayotte, où un conflit social dure depuis trois jours. Malgré la grève, la direction de la société se veut rassurante : toutes les stations-service sont alimentées et elle encourage les automobilistes à ne faire le plein que si cela est strictement nécessaire.


Abedi Abdallah, représentant FO Total Mayotte, avec ses collègues grévistes, maintient un piquet de grève à Longoni depuis lundi.

Bien que le mouvement ait entraîné des ruptures de stock initiales ce dimanche, la situation s’est améliorée grâce à la reprise des livraisons par les chauffeurs.

Les livraisons sont d’ailleurs devenues plus régulières depuis mardi, facilitées par la présence de gendarmes au dépôt de Longoni.

Yasmina Saïd, directrice de la communication du groupe, confirme que toutes les stations-service sont pourvues et invite les conducteurs sans besoin immédiat de carburant à attendre quelques jours pour faire le plein, afin de réduire la congestion dans les stations selon Mayotte Hebdo.

Le cœur du conflit réside dans le licenciement récent d’un pompiste à Kawéni. Le syndicat FO Total Mayotte le décrit comme un geste d’entraide envers un client habituel, tandis que la direction le considère comme une raison valable de licenciement. La direction qualifie même la grève de « illicite« , car elle est basée sur une question personnelle plutôt que sur des revendications collectives. Malgré les affirmations de la direction sur la poursuite du dialogue, Abedi Abdallah, le représentant syndical, déclare ne pas avoir été contacté par elle.

Pour le syndicaliste, la réintégration du pompiste est la seule condition pour mettre fin à la grève, qu’elle soit jugée légale ou non. Il se demande également pourquoi le responsable du site n’a pas également été sanctionné.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Opération de restauration forestière à Acoua

Opération de restauration forestière à Acoua

Les autorités de Mayotte intensifient leurs efforts pour contrer l’agriculture illégale qui menace l’équilibre écologique de l’île. En fin de semaine, une opération conjointe entre la gendarmerie, les agents du conseil départemental et de la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF) a été menée dans la forêt départementale d’Hachirongou à Acoua. L’objectif était la destruction de trois hectares de cultures illégales, notamment de canne à sucre, piment, songe, manioc et bananiers.

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

L’avenir aérien de Mayotte se dessine. Le ministre des Transports, Patrice Vergriete, a confirmé que le projet du nouvel aéroport à Bouyouni sera présenté officiellement à la rentrée parlementaire, suite à la réalisation des premières études.