Festival Sanaa : Magic System et Koba LaD en tête d’affiche

par | 30 Août 2023 | Culture

La deuxième édition du festival Sanaa, rendez-vous incontournable des aficionados des musiques urbaines et de la World music, revient avec force et éclat. Au programme, trois journées d'enchantement musical, du jeudi 31 août au samedi 2 septembre, sur le parking du marché couvert. Et l'entrée ? Gratuite, de 18h à 23h30 !


Les artistes ? Pas moins de dix-huit talents, locaux, régionaux et internationaux, prêts à embraser la scène. Parmi les figures de proue, les aficionados pourront s’extasier devant les performances du célèbre groupe ivoirien Magic System et du rappeur en vogue Koba LaD. Ronisia et Franglish viendront compléter ce tableau de grands noms.

Côté programmation,

  • Le jeudi 31 août promet déjà une ambiance électrique avec DJ Bouyon, Dadiposlim, Eze-Boy & Madi, T-Matt, El Djine et Goulam.
  • Le vendredi 1er septembre, la fièvre monte d’un cran avec DJ Innocent, N-Pro Game, Zily, DJ Set et la star, Magic System.
  • Enfin, le bouquet final, le samedi 2 septembre, verra les prestations inédites de DJ Sweety, Simao Poulo, Youbbee, Ronisia, Meiitod, Franglish, et l’inimitable Koba LaD.

Un week-end placé sous le signe du rythme et de la passion, à ne surtout pas manquer !


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Solidarité en Petite-Terre : Distribution alimentaire pour la fin du Ramadan

Solidarité en Petite-Terre : Distribution alimentaire pour la fin du Ramadan

Ce lundi, à l’approche de la fin du Ramadan, un élan de solidarité s’est manifesté en Petite-Terre avec la distribution de colis alimentaires aux familles dans le besoin. Sous un soleil ardent, des bénévoles ont sillonné le territoire pour offrir des denrées et produits essentiels, perpétuant ainsi la tradition d’entraide caractéristique de cette période sacrée.

Une loi contre la discrimination capillaire adoptée l’Assemblée

Une loi contre la discrimination capillaire adoptée l’Assemblée

Un pas de plus vers l’égalité. L’Assemblée nationale a approuvé une proposition de loi contre la discrimination fondée sur les styles capillaires, souvent symptôme de préjugés raciaux et sociaux. Porté par le député de Guadeloupe, Olivier Serva, et désormais attendu au Sénat, ce texte vise à interdire les pratiques discriminatoires telles que l’obligation de lisser des cheveux crépus ou de cacher dreadlocks et tresses au travail.