Eau non potable : plusieurs établissements scolaires ferment leurs portes

par | 7 Déc 2023 | Education, Ressources

Alors que des traces de plomb ont été détectées dans l’eau courante, la consommation est interdite sur une grande partie du territoire. Une situation qui oblige de nombreux établissements scolaires à fermer leurs portes.


Mardi 5 décembre, au soir, la préfecture et l’agence régionale de santé ont interdit la consommation d’eau du robinet sur la majeure partie du territoire. En cause : la présence de métaux lourds dans le réseau. « Nous avons détecté du plomb, au-delà des seuils d’alerte », précisait Olivier Brahic, directeur général de l’ARS, lors d’une conférence de presse mercredi 6 décembre. Une situation qui oblige un certain nombre d’établissements scolaires à fermer leurs portes.

 

« Nous avons été amenés à interrompre les activités d’enseignement dans un certain nombre d’écoles et d’établissements dont le volume de stock d’eau potable à distribuer aux élèves n’était pas suffisant », indiquait le recteur, mercredi, dans un courrier adressé aux personnels de l’éducation nationale. Ce jeudi, plusieurs établissements sont toujours fermés.

 

Des écoles de Mamoudzou fermés jusqu’à nouvel ordre

 

En concertation avec le préfet et le recteur, le maire de Mamoudzou a notamment décidé de fermer les écoles dans lesquelles l’eau n’est pas potable et qui ne bénéficient pas de la distribution d’eau en bouteilles. Les écoles primaires et maternelles de Cavani, Bonovo et Doujani sont ainsi fermées jusqu’à nouvel ordre.

 

« Nous allons procéder à une évaluation de la situation afin de vous informer des évolutions de la situation », indiquait Jacques Mikulovic, aux enseignants, dans son courrier du 6 décembre. Avant d’ajouter « en attendant les vacances scolaires qui approchent, je continuerai à vous informer, confiant dans notre capacité collective à tout faire pour poursuivre notre mission d’éducation de notre jeunesse. »

 

 


Dans la même rubrique

Marie Guévenoux en mission à Mayotte pour une journée dense

Marie Guévenoux en mission à Mayotte pour une journée dense

Marie Guévenoux, ministre déléguée chargée des Outre-mer, atterrit aujourd’hui à Mayotte pour une visite éclair mais chargée, marquant sa seconde visite officielle sur l’île. Son agenda est focalisé sur des enjeux cruciaux : la sécurité, le développement économique et l’éducation.