Interdiction de la consommation pour les besoins en eau potable sur une partie du réseau

par | 6 Déc 2023 | Ressources, Santé

Les dernières analyses de l’ARS montrent la présence de métaux lourds dans l’eau. Elle ne peut « en aucun cas être consommée », alerte l’agence de santé.  


« Des résultats d’analyses transmis ce mardi 5 décembre mettent en évidence la présence de métaux lourds dans les eaux traitées, au-delà des seuils d’alerte », indique l’Agence Régionale de Santé et la Société mahoraise des eaux (SMAE). Des analyses qui rendent l’eau impropre à la consommation. « L’eau n’est pas potable et ne peut en aucun cas être consommée pour les usages suivants : boisson, préparations alimentaires et hygiène bucco-dentaire. Compte-tenu de la nature des paramètres détectés, ni l’ébullition, ni l’ajout de chlore ne rendent l’eau potable », précise l’ARS.

 

Interdiction sur l’ensemble du réseau, à l’exception de quelques communes 

 
Ce mardi, 28 prélèvements ont été effectués en des lieux distincts. Les résultats seront disponibles dans les 72h. L’interdiction s’applique sur l’ensemble du réseau de distribution, chez les usagers comme sur les points d’accès publics. Par précaution, toutes les communes du département sont concernées à l’exception des secteurs suivants : Petite Terre, Acoua, Mtsangadoua, M’tsangamouji, M’liha, Chembenyoumba, Miréréni, Combani, M’roalé et Tsingoni, Dapani, Mronabéja, M’Bouini, Passi Kéli, Vahibé, Passamainty et Tsoundzou 1, M’tsamboro, Hamjago, M’tsahara, Dzoumogné, Bandraboua, M’tsangaboua, Handhréma, Mamoudzou village. 


Des conteneurs-citernes alimentés par l’unité de traitement de l’eau de la Sécurité Civile renforcent la distribution d’eau potable hors réseau. Les rampes et bornes fontaines des secteurs mentionnés  restent alimentés en eau potable et accessibles à tous.

 


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Les autorités sanitaires de Mayotte lancent une alerte concernant les produits cosmétiques « MULTANI MATI ». Très populaires sur l’île, ces produits contiennent des métaux lourds tels que le plomb, le nickel, le baryum, le cobalt et le zirconium, interdits dans l’Union Européenne.

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Omar Osman Adan, Somalien de 22 ans, arrivé à Mayotte en février, exhibe fièrement un récépissé attestant de sa protection internationale. Ce précieux document lui permet de rêver à la métropole, mais comment financer ce voyage crucial?

Enquête publique pour la construction de la retenue collinaire d’Ourovéni

Enquête publique pour la construction de la retenue collinaire d’Ourovéni

La préfecture de Mayotte a lancé une enquête publique en vue de la déclaration d’utilité publique et de l’accessibilité des parcelles nécessaires à la réalisation de la retenue collinaire d’Ourovéni. Cette enquête, qui se déroule du 10 juin au 9 juillet, vise à évaluer la disponibilité des terrains indispensables à ce projet majeur.