Drame aux Comores : deux jeunes victimes d’une overdose de drogue chimique

par | 25 Oct 2023 | International, Santé

La consommation de drogue chimique a récemment engendré une tragédie aux Comores. Deux jeunes hommes ont été découverts sans vie dans une maison de la capitale, Moroni.


C’est la Sécurité Civile qui a répondu à l’alerte des voisins et a trouvé les corps inertes des deux victimes, originaires d’Anjouan rapporte La 1ère. L’un était allongé sur un lit, tandis que l’autre gisait au sol. Les dépouilles ont été rapidement transportées à l’hôpital el Maarouf de Moroni.

La cause de leur décès est une overdose de drogue chimique, bien que la nature exacte de la substance reste à déterminer. La « chimique, » ainsi nommée localement, est présente à Mayotte depuis un certain temps déjà. Cependant, de nouvelles substances encore plus dangereuses circulent désormais dans l’océan Indien. La Réunion a déjà enregistré une dizaine d’intoxications, dont trois mortelles. Ces drogues de synthèse, plus puissantes que l’héroïne, provoquent des effets neurotoxiques immédiats, entraînant une asphyxie fatale pour les victimes.

La justice comorienne a ouvert une enquête, mais le pays ne dispose pas des équipements de laboratoire adéquats pour identifier ces nouvelles substances. La Réunion a même dû envoyer des échantillons en France métropolitaine pour analyse.

Cette circulation croissante de nouvelles substances toxiques constitue une menace grandissante pour l’ensemble des îles de la région, notamment Madagascar, Maurice, et particulièrement les Seychelles, où la consommation de stupéfiants est déjà préoccupante. Les autorités sont confrontées à un défi majeur pour lutter contre ce fléau et protéger la santé publique.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouvelles exigences pour le pèlerinage à La Mecque des mahorais

Nouvelles exigences pour le pèlerinage à La Mecque des mahorais

Le départ des pèlerins mahorais pour La Mecque est désormais soumis à de nouvelles règles imposées par les autorités saoudiennes, mettant en péril les préparatifs de nombreuses associations locales. Ces exigences visent à améliorer la prise en charge des pèlerins dès leur arrivée en Arabie saoudite, mais compliquent également les démarches administratives des associations organisatrices.

Un nouveau mort du Choléra samedi soir

Un nouveau mort du Choléra samedi soir

Le choléra a causé un deuxième décès à Mayotte ce week-end. Une femme de 62 ans, résidant sur les hauteurs de Cavani, est décédée samedi soir. La préfecture a confirmé que la cause du décès est liée au choléra. Les autorités ont immédiatement appliqué le protocole de lutte contre le choléra, procédant à la désinfection du foyer et à la vaccination des cas contacts.