Décasage à Mangajou

par | 29 Mai 2024 | Insécurité, Société

Une opération de décasage d'habitats informels a eu lieu ce mardi 28 mai à Mangajou, dans la commune de Sada.


Dès 7 heures du matin, trois camions de gendarmerie ont entamé la destruction de seize cases en tôle et de deux maisons en dur, en application d’un arrêté préfectoral du 10 avril rapporte Mayotte Hebdo. Ces constructions illicites se trouvaient sur un terrain en pente, exposé à des risques d’érosion et de ruissellement, et ne disposaient ni d’alimentation en eau potable ni de traitement des eaux usées.

La dernière opération de décasage, hors « Opération Place Nette« , date de Mars NDLR.

Première opération « décasage » pour le nouveau préfet de Mayotte

Les gendarmes, accompagnés de la police municipale, du préfet François-Xavier Bieuville et du maire de Sada, Houssamoudine Abdallah, sont arrivés sur les lieux pour superviser les relogements des occupants. À leur arrivée, les seize cases en tôle avaient déjà été démolies par les habitants eux-mêmes. Seule une dizaine de personnes étaient présentes et ont accepté les propositions de relogement.

Vers 11 heures, trois tractopelles étaient à l’œuvre pour nettoyer les lieux, et la tôle récupérée sera envoyée à Enzo Recyclage. L’opération pourrait se prolonger tout au long de la semaine.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Alerte sur les produits cosmétiques « MULTANI MATI »

Les autorités sanitaires de Mayotte lancent une alerte concernant les produits cosmétiques « MULTANI MATI ». Très populaires sur l’île, ces produits contiennent des métaux lourds tels que le plomb, le nickel, le baryum, le cobalt et le zirconium, interdits dans l’Union Européenne.

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Omar Osman Adan, Somalien de 22 ans, arrivé à Mayotte en février, exhibe fièrement un récépissé attestant de sa protection internationale. Ce précieux document lui permet de rêver à la métropole, mais comment financer ce voyage crucial?

Enquête publique pour la construction de la retenue collinaire d’Ourovéni

Enquête publique pour la construction de la retenue collinaire d’Ourovéni

La préfecture de Mayotte a lancé une enquête publique en vue de la déclaration d’utilité publique et de l’accessibilité des parcelles nécessaires à la réalisation de la retenue collinaire d’Ourovéni. Cette enquête, qui se déroule du 10 juin au 9 juillet, vise à évaluer la disponibilité des terrains indispensables à ce projet majeur.