Course de Pirogues à Mamoudzou : La tradition rencontre le sport le 8 octobre

par | 14 Sep 2023 | Culture, Sport

La deuxième édition de la course de pirogues traditionnelles mahoraises, le laka, est programmée pour le 8 octobre à Mamoudzou. Après le succès retentissant de l’édition précédente, la ville aspire à pérenniser cet événement annuel pour célébrer cet héritage maritime.


Détails de la Compétition

La course se décline en trois catégories : enfants (14 à 17 ans), adultes et entreprises. Pour garantir la sécurité de tous, chaque catégorie est limitée à 30 pirogues. Les équipes seront composées de cinq membres : trois titulaires et deux suppléants. Les équipes de la catégorie « entreprise » doivent, quant à elles, être exclusivement formées par les employés de la société représentée rapporte Mayotte hebdo.

Selon l’âge, les parcours varient : 600 mètres pour les enfants et trois kilomètres pour les adultes et les entreprises. Les départs s’effectueront non loin du quai Colas.

Inscriptions

Les frais d’inscription s’élèvent à 30€ pour les enfants, 60€ pour les adultes et 120€ pour les entreprises. Les dossiers sont disponibles à l’Hôtel de ville ou sur le site de la ville et doivent être retournés avant le 29 septembre. Une réunion d’information aura lieu le 30 septembre pour éclairer les participants sur les détails de la course et le maniement des pirogues.

Promotion de l’environnement et du patrimoine

Outre l’aspect sportif, l’événement met également l’accent sur la sensibilisation environnementale. Un village constitué de 20 stands, dont la majorité sera dédiée à la mer et à l’environnement, sera installé pour l’occasion. Les visiteurs pourront même découvrir la fabrication traditionnelle de la pirogue.

Le thème de cette édition est « jeux olympiques« , avec chaque pirogue nommée d’après une discipline olympique. Une initiative soutenue par le Cros, qui présentera l’histoire des JO.

Nouvelles de l’organisation

Avec déjà 45 équipes inscrites, les organisateurs sont optimistes. « Beaucoup de participants de l’année dernière souhaitent revenir« , a déclaré Dominique Rahelison, membre de l’organisation. De plus, plusieurs améliorations ont été apportées pour le confort du public, notamment l’installation d’un écran géant et de chapiteaux.

Mesures de sécurité

La sécurité des participants est une priorité. Plusieurs organismes, dont la SNSM, le Sdis et la gendarmerie maritime, seront mobilisés, assurant la sécurité avec l’aide de bateaux, jets-skis et autres embarcations.

La course de pirogues de Mamoudzou promet de mêler tradition, sport et sensibilisation environnementale pour une journée mémorable.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Solidarité en Petite-Terre : Distribution alimentaire pour la fin du Ramadan

Solidarité en Petite-Terre : Distribution alimentaire pour la fin du Ramadan

Ce lundi, à l’approche de la fin du Ramadan, un élan de solidarité s’est manifesté en Petite-Terre avec la distribution de colis alimentaires aux familles dans le besoin. Sous un soleil ardent, des bénévoles ont sillonné le territoire pour offrir des denrées et produits essentiels, perpétuant ainsi la tradition d’entraide caractéristique de cette période sacrée.

20 jeunes basketteurs mahorais s’envolent pour un tournoi en métropole

20 jeunes basketteurs mahorais s’envolent pour un tournoi en métropole

Vingt espoirs mahorais du basketball, dix filles et dix garçons de 12-13 ans, s’apprêtent à décoller pour la France ce 4 avril, avec des rêves plein les yeux et des ambitions dans leurs bagages. Leur destination ? L’Euro Parcé, prestigieux tournoi international U13 près de Rennes. Pour ces jeunes, c’est plus qu’un simple jeu : c’est une vitrine pour briller et peut-être décrocher une place dans les clubs et pôles espoirs français.

Une loi contre la discrimination capillaire adoptée l’Assemblée

Une loi contre la discrimination capillaire adoptée l’Assemblée

Un pas de plus vers l’égalité. L’Assemblée nationale a approuvé une proposition de loi contre la discrimination fondée sur les styles capillaires, souvent symptôme de préjugés raciaux et sociaux. Porté par le député de Guadeloupe, Olivier Serva, et désormais attendu au Sénat, ce texte vise à interdire les pratiques discriminatoires telles que l’obligation de lisser des cheveux crépus ou de cacher dreadlocks et tresses au travail.