Comores : un retraité français écroué pour agression sexuelle

par | 23 Fév 2024 | International

Âgé d’une soixantaine d’années, l’homme est soupçonné d’avoir eu des rapports non consentis avec des garçons mineurs.  


Un ressortissant français âgé d’une soixantaine d’années dort actuellement à la prison de Moroni pour des faits d’agression sexuelle sur mineur. Le retraité est soupçonné d’avoir fait venir vers la Grande Comore, où il résidait, de jeunes garçons, mineurs. Ces derniers « passaient une semaine avec lui », résume le service d’écoute et de protection des enfants victimes de violence, dont le siège se trouve à Moroni. 

Le sexagénaire a été inculpé suite au témoignage d’un de ses visiteurs, âgé de 17 ans. D’après le service d’écoute et de protection des enfants, le retraité avait « initié le jeune mineur à des câlins », l’invitant aussi à dormir avec lui. Le garçon a décidé de briser le silence rapporte Mayotte Hebdo.

Au fil de l’enquête, le mode opératoire du retraité se serait dévoilé. L’homme est soupçonné de s’être rapproché de familles vulnérables dans l’objectif de nouer des liens avec leurs enfants, pour la plupart des garçons mineurs. Le nombre exact de victimes n’est pas connu.

On sait cependant que le parquet de Moroni a également retenu le chef d’inculpation « d’acte sexuel contraire aux bonnes mœurs ». Le retraité français encourt 20 ans de réclusion criminelle, les agressions sexuelles étant criminalisées dans le dernier code pénal comorien.

 


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

96 victimes dans le naufrage d’un bateau de pêche au Mozambique

96 victimes dans le naufrage d’un bateau de pêche au Mozambique

Une tragédie maritime est survenue au large des côtes mozambicaines, un bateau de pêche surchargé et non autorisé à transporter des passagers a fait naufrage près d’une petite île de la province septentrionale de Nampula, entraînant la mort de 96 personnes, dont des enfants, selon les autorités locales.