Blocage de route à M’roalé par des parents d’élèves en protestation contre une classe de maternelle supplémentaire

par | 9 Nov 2023 | Education, Société

Ce mercredi matin, vers 4 heures, des parents d'élèves ont entamé un blocage de la route à l'entrée et à la sortie du village de M’roalé, situé dans la commune de Tsingoni, pour protester contre l'ouverture prévue d'une classe de maternelle supplémentaire.


Les parents estiment qu’il y a déjà vingt classes de maternelle alors que seules onze sont prévues.

Inchati Mroivili, secrétaire de l’association des parents d’élèves de M’roalé, a exprimé leur préoccupation concernant le nombre excessif de classes de maternelle. La mobilisation des parents a attiré l’attention des autorités locales. Vers 7 heures, le maire et l’inspectrice sont allés à la rencontre des parents pour discuter de leurs revendications selon Mayotte Hebdo.

Suite à cette discussion, il a été décidé d’abandonner le projet d’ouvrir une classe de maternelle supplémentaire, ce qui a été considéré comme un résultat positif par les parents d’élèves.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

L’opération Wuambushu 2, un tournant dans la lutte contre l’insécurité et l’immigration clandestine à Mayotte, est sur le point de démarrer. Annoncée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin en février, cette opération ciblera des quartiers spécifiques identifiés pour leurs activités criminelles. Selon la ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, cette opération ne se limitera pas à des interventions massives mais s’appuiera sur des actions précises basées sur des renseignements détaillés.

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Ce lundi 15 avril, la tranquillité matinale de Mayotte a été brisée par des incidents violents à Koungou et Mamoudzou, notamment près du rond-point du Baobab. Des barricades sauvages et des jets de pierres ont ciblé plusieurs véhicules, y compris des bus scolaires, entraînant une interruption temporaire de la circulation.