Attaque d’un fourgon pénitentiaire dans l’Eure : Trois agents tués, un détenu en fuite

par | 14 Mai 2024 | A la Une, Faits divers, Insécurité, National

Ce mardi 14 mai, un fourgon pénitentiaire a été violemment attaqué dans l'Eure, au niveau du péage d'Incarville. Selon des informations de BFMTV, au moins deux agents pénitentiaires ont perdu la vie et trois autres ont été blessés lors de cette attaque.


MISE A JOUR 13h55 Par la rédactionUn agent blessé serait décédé sur le chemin de l’hôpital.

Les Détails de l’Incident
L’attaque s’est produite à 11h lorsque plusieurs hommes armés ont pris d’assaut le convoi chargé du transfert d’un détenu. Ce dernier a profité de l’assaut pour s’échapper avec les assaillants.

Réactions et Enquête
Les autorités ont immédiatement réagi, lançant une vaste opération de recherche pour retrouver les fugitifs. Un périmètre de sécurité a été établi autour de la zone, et un appel à témoins a été lancé.

Un Acte Prémédité
L’attaque semble avoir été soigneusement planifiée, suggérant des complicités potentielles. Les enquêteurs se penchent sur les contacts du détenu et les indices laissés par les assaillants.

Sécurité Pénitentiaire en Question
Cet événement tragique relance le débat sur la sécurité des transferts pénitentiaires. Les syndicats dénoncent depuis longtemps le manque de moyens alloués à ces missions critiques.

Pour plus d’informations sur cette affaire en cours, suivez le direct de BFMTV.

TW : Attention, certaines images peuvent heurter la sensibilité du public. Les tweets intégrés ci-dessous peuvent provenir de comptes politiquement orientés ou polémiques, et il est important de les considérer avec discernement – NDLR, GAZETI. 

 


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Journée de violence à Tsoundzou : 4 policiers blessés et 5 interpellations

Journée de violence à Tsoundzou : 4 policiers blessés et 5 interpellations

La journée du jeudi 23 mai a été marquée par des affrontements violents entre des groupes de jeunes et les forces de l’ordre à Tsoundzou 1, plongeant les habitants et les automobilistes dans un véritable cauchemar. Dès l’aube, des jeunes se sont rassemblés près de la route nationale traversant le village, attaquant les automobilistes avec des jets de pierres.