Attaque d’un fourgon pénitentiaire : Blocage de la prison de Majicavo par les syndicats

par | 15 Mai 2024 | Société

Ce mercredi matin, la prison de Majicavo est bloquée par ses agents, répondant à l'appel des syndicats pénitentiaires.


Ce mouvement national vise à dénoncer l’attaque meurtrière d’un fourgon pénitentiaire dans l’Eure, survenue la veille. Au péage d’Incarville, entre Évreux et Rouen, un commando armé a pris d’assaut le véhicule, tuant deux agents et en blessant grièvement trois autres. Le détenu transporté est toujours en fuite.

Attaque d’un fourgon pénitentiaire dans l’Eure : Trois agents tués, un détenu en fuite

« Nos collègues ont été exécutés pour permettre à un détenu de s’évader. Au-delà de cette horreur, cela nous rappelle que nous risquons notre vie chaque jour« , déclare le représentant de la CFDT à Majicavo à Mayotte La 1ère. « Nous voulons honorer nos collègues et soutenir leurs familles en bloquant l’institution. »

Environ 180 établissements pénitentiaires en France et Outre-mer participent à ce mouvement. Les agents de Majicavo expriment également leurs inquiétudes sur la sécurité et le manque de moyens adaptés pour travailler sereinement à Mayotte. « Nous profitons de ce deuil national pour faire entendre nos revendications« , ajoute le représentant syndical.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Déblocage au service des étrangers de la préfecture : négociation en cours

Déblocage au service des étrangers de la préfecture : négociation en cours

Depuis 3 semaines, le service des étrangers de la préfecture de Mayotte était à nouveau bloqué par le collectif des citoyens. Jeudi dernier, suite à une réunion positive avec le préfet François-Xavier Bieuville, un protocole d’accords a été rédigé en vue de la réouverture du service. Il ne reste plus qu’à le signer

Journée de violence à Tsoundzou : 4 policiers blessés et 5 interpellations

Journée de violence à Tsoundzou : 4 policiers blessés et 5 interpellations

La journée du jeudi 23 mai a été marquée par des affrontements violents entre des groupes de jeunes et les forces de l’ordre à Tsoundzou 1, plongeant les habitants et les automobilistes dans un véritable cauchemar. Dès l’aube, des jeunes se sont rassemblés près de la route nationale traversant le village, attaquant les automobilistes avec des jets de pierres.