Alerte à l’aéroport : Un colis suspect isolé

par | 21 Mai 2024 | Insécurité

Un colis suspect a été détecté à l'aéroport de Mayotte, provoquant une alerte de sécurité. L'objet en question a été immédiatement isolé par les autorités aéroportuaires dans l'attente de l'intervention d'une équipe spécialisée.


Les unités NEDEX, expertes en neutralisation d’explosifs, ont été dépêchées en urgence depuis La Réunion pour examiner et sécuriser le colis.

Cette mesure préventive a entraîné un certain nombre de perturbations dans le fonctionnement habituel de l’aéroport, avec des retards attendus sur plusieurs vols. Les passagers ont été temporairement éloignés de la zone de danger potentielle, et des mesures de sécurité renforcées ont été mises en place le temps de l’intervention.

L’opération de sécurisation du colis est en cours et les autorités compétentes sont à pied d’œuvre pour garantir la sécurité des passagers et du personnel. Les résultats de l’intervention des unités NEDEX seront communiqués ultérieurement. En attendant, les voyageurs sont invités à suivre les instructions du personnel de l’aéroport et à rester informés via les annonces officielles.

Évacuation d’urgence de l’aéroport de Mayotte suite à une alerte à la bombe


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Omar Osman Adan, Somalien de 22 ans, arrivé à Mayotte en février, exhibe fièrement un récépissé attestant de sa protection internationale. Ce précieux document lui permet de rêver à la métropole, mais comment financer ce voyage crucial?

Violentes rixes à la sortie des collèges de Tsararano et Mgombani

Violentes rixes à la sortie des collèges de Tsararano et Mgombani

Hier, une bagarre d’une rare violence a éclaté à la sortie du collège de Tsararano. Des jeunes de Dembeni, Iloni et Tsararano se sont affrontés, obligeant les villageois à intervenir pour tenter de calmer les esprits. Cependant, leurs efforts se sont avérés insuffisants, et la situation est rapidement devenue hors de contrôle. Les forces de l’ordre ont dû intervenir pour disperser les jeunes et sécuriser la sortie des classes.