14 millions de litres d’eau en réserve pour répondre à une potentielle crise de l’eau

par | 28 Fév 2024 | Société

Mayotte se tient prête à faire face à une éventuelle résurgence de la crise de l'eau grâce à un stock préventif de quatorze millions de litres de bouteilles d'eau, révélé par le préfet délégué en charge de l’eau, Christophe Lotigié, lors de la visite de la ministre déléguée chargée des Outre-mer, Marie Guévenoux, ce mardi 27 février.


Cette annonce survient dans le cadre de la préparation à la fin de la distribution générale d’eau potable, prévue pour le 1er mars. La mobilisation exemplaire des forces de l’ordre, du régiment de service militaire adapté (RSMA), de la sécurité civile et des sapeurs-pompiers a été saluée par la ministre à M’tsapéré, où ces derniers ont été remerciés pour leur action durant la crise. Depuis septembre, ces équipes ont veillé à la distribution d’eau aux populations les plus vulnérables.

Le préfet a souligné que le stock constitué ne serait pas immédiatement utilisé, l’objectif étant d’attendre la confirmation que la saison sèche s’annonce sans encombre. Ce stock stratégique, destiné initialement à parer à toute urgence, pourra éventuellement devenir un « stock social » dès avril, ciblant à nouveau les populations les plus en besoin. Un surplus estimé à cinq ou six millions de bouteilles sera stocké à Longoni pour être à disposition des structures nécessitant un approvisionnement en eau.

Christophe Lotigié reste prudent malgré une situation sous contrôle, rappelant les risques liés à des phénomènes imprévus tels que l’épidémie de choléra ou les interruptions des travaux de forage dues aux barrages. Toutefois, il se montre optimiste pour l’avenir, excluant une crise de l’eau en 2025, notamment grâce à l’installation de la nouvelle usine de dessalement, Ironi Bé, prévue pour cette même année.

Source : Mayotte Hebdo


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Émeutes nocturnes à Bouyouni dimanche

Émeutes nocturnes à Bouyouni dimanche

Dimanche soir, Bouyouni a été le théâtre de violentes émeutes. Vers 19h, une vingtaine de jeunes cagoulés et armés ont dressé un barrage enflammé sur la route nationale.