Vladimir Poutine rencontre Azali Assoumani dans le cadre du sommet Russie/Afrique

par | 27 Juil 2023 | International, Politique

Dans un contexte géopolitique en tension, le président des Comores, également à la tête de l'Union africaine, s'apprête à faire son deuxième voyage en Russie cette année. Le cadre de ce déplacement ? Le deuxième sommet Russie/Afrique qui se tient à Saint-Pétersbourg.


L’événement, d’une importance majeure, traitera de questions commerciales, de la guerre en Ukraine et de la récente déclaration de retrait de la Russie de l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes.

Ce sommet, débutant aujourd’hui et se clôturant demain, se trouve au cœur des préoccupations mondiales. Le président des Comores, ayant assumé la présidence de l’Union africaine en février 2023, est attendu comme un interlocuteur majeur pour le président russe Vladimir Poutine.

Les discussions lors des tables rondes tourneront principalement autour des échanges commerciaux entre l’Afrique et la Russie. Sur les 54 dirigeants invités, 47 ont confirmé leur participation. Toutefois, le point d’orgue de ce rendez-vous sera indéniablement la question du retrait de la Russie de l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes. Les pays africains, entre autres, espèrent voir Poutine reconsidérer sa position sur ce sujet.

S’agit-il d’un sommet historique ?

Il se pourrait bien que oui. Les relations économiques entre la Russie et l’Afrique ont nettement évolué ces dernières années. D’après Yury Ushakov, conseiller de Vladimir Poutine, les partenariats avec la Russie visent à assurer « un développement souverain en offrant un accès équitable à l’alimentation, aux engrais, aux technologies modernes et aux ressources énergétiques » pour les pays impliqués dans ces accords.

Les deux jours de négociations s’achèveront sur une réunion dédiée à la guerre en Ukraine, un sujet qui avait été mis sur la table lors d’une précédente visite d’une délégation de l’Union africaine. Ce groupe restreint, mené par le Président de l’UA, avait rencontré les présidents des deux pays, mais sans parvenir à un accord.

Les attentes des chefs d’État de l’Afrique du Sud, du Congo, de l’Égypte, du Sénégal, de l’Ouganda, de la Zambie et bien sûr des Comores restent difficiles à déterminer. Néanmoins, l’appréciation de Poutine pour l’approche africaine visant à résoudre la guerre en Ukraine, soulignée par la Gazette des Comores, pourrait laisser présager un dénouement favorable. Seul le temps nous dira quelles seront les répercussions concrètes de ce sommet pour l’Afrique et la Russie.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Projet de loi Mayotte : les attentes des élus mahorais pour une législation adaptée

Projet de loi Mayotte : les attentes des élus mahorais pour une législation adaptée

Dans la perspective de redéfinir les lois régissant Mayotte, les élus locaux ont exprimé des demandes précises lors de leur récente rencontre avec le président Emmanuel Macron. La ministre des Outre-mer, Marie Guévenoux, a souligné dans un courrier les enjeux cruciaux que ces lois doivent adresser, notamment en matière migratoire et de développement territorial.