Vague de violences : Plus de 1 500 interpellations en 2023

par | 1 Déc 2023 | Insécurité, Société

La délinquance à Mayotte ne cesse de s'intensifier, comme en témoigne le nombre alarmant d'interpellations enregistrées par la gendarmerie en 2023 : 1 570 pour violences urbaines.


Récemment, des affrontements à Dembeni et Tsararano ont conduit à une dizaine d’arrestations supplémentaires. Le colonel Olivier Casties, figure de l’autorité locale, souligne l’importance de comprendre le profil des fauteurs de troubles, notamment leur âge, pour déterminer les suites judiciaires appropriées rapporte le Journal de Mayotte.

Bien qu’aucune comparution immédiate ne soit prévue, la situation reste tendue, avec plusieurs individus placés en garde à vue. Le colonel Casties, affirmant la présence constante de la gendarmerie sur le terrain, insiste sur la nature désorganisée de ces violences, réfutant la théorie des bandes organisées. « Ce ne sont pas eux qui vont nous faire baisser les bras !« , déclare-t-il avec détermination.

Il exprime également son attachement à Mayotte et souligne la complexité du phénomène. Selon lui, vaincre ces violences urbaines requiert une stratégie coordonnée impliquant plusieurs partenaires, plutôt que des réponses simplistes. « Rien ne nous fera reculer« , ajoute-t-il, réaffirmant l’engagement des forces de l’ordre.

Ces déclarations interviennent dans un contexte où de nouvelles violences ont éclaté en zone police à M’tsapéré, exacerbant la frustration de la population. Les habitants de Mayotte, excédés par une situation qui semble s’aggraver année après année, se demandent quand ils verront enfin une amélioration tangible. Cette crise sécuritaire continue de défier l’île, mettant en lumière le besoin urgent de solutions efficaces et durables.


Dans la même rubrique