Une élue départementale gravement menacée

par | 8 Fév 2024 | Insécurité, Politique

Au retour d'une journée de mobilisation à Mamoudzou, Mariame Saïd Kalame, conseillère départementale de Sada-Chirongui, a découvert des menaces de mort gravées sur sa voiture personnelle, stationnée dans son jardin à Chirongui.


Outre ces inscriptions menaçantes, son véhicule a été vandalisé et les plantes de son jardin saccagées. Un message vocal inquiétant a également été laissé sur le répondeur de son fils, amplifiant l’intimidation par une menace d’incendie à son domicile.

Devant la gravité des faits, les gendarmes ont immédiatement ouvert une enquête, proposant par la suite une protection à la famille de l’élue. Cette affaire s’inscrit dans un contexte de sécurité renforcée à Mayotte, marqué par l’arrivée de Christian Rodriguez, directeur général de la gendarmerie nationale, venu discuter des dispositifs de protection des élus.

Mariame Saïd Kalame, profondément choquée mais résolue à ne pas céder à l’intimidation, souligne l’efficacité et le dévouement des forces de l’ordre face à ce qu’elle qualifie d’acte visant à perturber l’ordre public.

Source : Le Journal de Mayotte.


Dans la même rubrique