Un week-end de violence dans plusieurs communes : plus de 25 personnes interpellées

par | 16 Mai 2023 | Faits divers, Société

Au cours du week-end du 12 au 14 mai 2023, pas moins de 25 individus ont été appréhendés et placés en garde à vue pour une multitude de délits. Les infractions reprochées sont variées...


Dans une atmosphère de plus en plus tendue, marquée par des actes de violence perpétrés dans différentes communes, les forces de l’ordre ont procédé à plusieurs interpellations visant à mettre un terme à cette spirale délictueuse. Les autorités policières et les gendarmes, mobilisés sur tous les fronts, ont œuvré sans relâche pour préserver l’ordre public et garantir la sécurité des citoyens.

Vols, cambriolages à l’usage de faux documents administratifs, port d’armes prohibées (notamment des couteaux) et participation à des groupements préparant des violences ou des dégradations   .

À l’issue des enquêtes menées par les services de police, certains suspects ont été déférés devant le Tribunal Judiciaire, tandis que d’autres ont reçu des convocations en justice sous la forme de CRPC (Comparution sur Reconnaissance Préalable de Culpabilité) ou de COPJ (Convocation par Officier de Police Judiciaire). Ces mesures répressives témoignent de la détermination des autorités à sanctionner les comportements déviants et à garantir la sécurité des citoyens.

Du côté de la gendarmerie, plusieurs interpellations significatives ont été annoncées. Le 10 mai 2023, les militaires de la brigade de Koungou ont appréhendé l’auteur d’un vol avec arme perpétré le même jour à Koungou. De même, les militaires de la brigade de Mzouazia ont mis fin à la cavale d’un individu impliqué dans un vol avec violences commis le 4 mai 2023 à Bandrélé. Le 12 mai 2023, les militaires de la brigade de Sada ont réussi à appréhender l’auteur de violences aggravées à l’encontre d’un gendarme, des faits qui se sont également produits le même jour à Ouangani.

Ces opérations menées avec succès par les forces de l’ordre ont permis de neutraliser des individus dangereux et de prévenir de nouveaux actes criminels.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et, plus largement, toute la Guyane, sont plongées dans une profonde consternation après l’assassinat tragique d’Hélène Tarcy-Cétout, pharmacienne de 34 ans, mère de quatre enfants. Le meurtre a eu lieu ce lundi à l’aube, alors qu’elle ouvrait sa pharmacie, un acte d’une rare violence perpétré par un individu sans domicile fixe. Cet événement tragique survient dans un contexte de montée alarmante de la violence dans la région, exacerbant l’inquiétude et la tristesse au sein de la communauté.

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

Hier, le quartier de Tsoundzou 2 a été le théâtre d’une intervention rapide de la police nationale, supervisée sur le terrain par le préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville. Cette opération coup de poing s’inscrit dans une série d’actions destinées à maintenir l’ordre et la sécurité dans des zones sensibles de l’île.