Un nouveau kwassa intercepté, le passeur arrêté

par | 16 Mai 2023 | Faits divers, Société

Alors que ce week end à été particulièrement mouvementé sur notre île, la Police Aux Frontières a une nouvelle fois appréhendé un kwassa à proximité de M'tsamboro. Le passeur a été livré à la justice.


Ce week-end c’est sur terre et sur la mer que les forces de l’ordre ont été mobilisées. Les patrouilles nautiques de la Police Aux Frontières (PAF) étaient sur le pont  pour contrer les flux migratoires illégaux.

Ainsi, lors d’une intervention nocturne récente, un kwassa en provenance d’Anjouan a été intercepté à proximité de M’tsamboro. À son bord, les autorités ont découvert 28 ressortissants comoriens en situation irrégulière, dont 20 hommes, 5 femmes et 3 enfants. Le passeur, responsable de cette tentative d’entrée illégale sur le territoire, a été appréhendé et placé en garde à vue. Dans le cadre des procédures d’éloignement, tous les étrangers en situation irrégulière ont été transférés au Centre de Rétention Administrative (CRA), en attendant leur expulsion du territoire. Quant au passeur, suite aux investigations approfondies menées par les autorités compétentes, il a été traduit devant le Tribunal Judiciaire de Mamoudzou.

Lors de son procès, le passeur a dû répondre de ses actes et faire face aux charges qui pesaient sur lui. Le verdict est tombé : une peine de 6 mois de prison ferme assortie d’une interdiction de territoire pendant 3 ans.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

L’opération Wuambushu 2, un tournant dans la lutte contre l’insécurité et l’immigration clandestine à Mayotte, est sur le point de démarrer. Annoncée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin en février, cette opération ciblera des quartiers spécifiques identifiés pour leurs activités criminelles. Selon la ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, cette opération ne se limitera pas à des interventions massives mais s’appuiera sur des actions précises basées sur des renseignements détaillés.

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Ce lundi 15 avril, la tranquillité matinale de Mayotte a été brisée par des incidents violents à Koungou et Mamoudzou, notamment près du rond-point du Baobab. Des barricades sauvages et des jets de pierres ont ciblé plusieurs véhicules, y compris des bus scolaires, entraînant une interruption temporaire de la circulation.