Un centre de soin basé sur la Roqya : Une approche traditionnelle pour le bien-être

par | 27 Juil 2023 | Religion, Santé

Mayotte s'enrichit d'une nouvelle dimension thérapeutique avec l'ouverture d'un centre spécialisé dans le traitement des affections d'origine occulte comme la sorcellerie, les influences des djinns ou le mauvais œil.


Ce projet, fruit d’une collaboration entre le Conseil Cadial de Mayotte et l’Union des Raqis thérapeutes, met en avant la roqya – une pratique ancienne basée sur la récitation de passages du Coran et d’invocations pour lutter contre ces maux.

L’initiative, baptisée « Nour Wa Chiffa« , est localisée à Accoua, au nord de l’île, et est dirigée par l’Imam Abdel Karim Abdou Salman, originaire d’Algérie.

Déjà opérationnel depuis 2019, ce centre a pour mission de fournir des soins par le biais de ce que certains appellent la « médecine du prophète« .

L’association de la foi et de la tradition dans cette démarche thérapeutique offre une alternative pour ceux qui cherchent des solutions en dehors des voies médicales conventionnelles. En conjuguant spiritualité et soin, ce centre espère apporter réconfort et guérison aux personnes affectées par des troubles d’origine occulte. Avec cette nouvelle institution, Mayotte témoigne d’une ouverture et d’une reconnaissance envers les méthodes de guérison traditionnelles, réaffirmant ainsi la place de la spiritualité dans le bien-être de sa population.

Source : Mayotte La 1ère


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Choléra : Fermeture de six écoles à Koungou

Choléra : Fermeture de six écoles à Koungou

La menace du choléra à Mayotte pousse à des décisions exceptionnelles. À Koungou, l’une des zones les plus touchées par l’épidémie, le maire Assani Saindou Bamcolo a ordonné la fermeture immédiate des écoles primaires et maternelles des villages de Majicavo Koropa et Majicavo Lamir, affectant plus de 4000 élèves.