Tragédie en mer : 4 clandestins victimes de traversées en kwassa

par | 20 Sep 2023 | Société

L'immigration clandestine à Mayotte, continue de laisser des séquelles, parfois mortelles. Les traversées en kwassa, ces embarcations traditionnelles, s'avèrent de plus en plus risquées et font régulièrement des victimes.


Hier, le drame a encore frappé : trois individus ont été découverts épuisés et allongés sur une plage de Petite Terre, visiblement à la suite d’un naufrage.

Les premiers témoignages recueillis auprès du personnel médical sur place évoquent des conditions de navigation particulièrement périlleuses. Ces migrants, identifiés comme originaires des Comores, ont été rapidement secourus par les services de sapeurs-pompiers de Mayotte. Après une prise en charge initiale sur les lieux, ils ont été transférés à l’hôpital de Petite Terre pour des soins approfondis. Selon les dernières informations, leur état serait stable et ils seraient en voie de transfert vers le Centre de Rétention Administrative (CRA) rapporte L’info Kwezi.

Le même jour, dans la seconde partie de l’après-midi, un fait encore plus tragique a été rapporté : le corps sans vie d’un homme, apparemment âgé de plus de 80 ans, a été trouvé isolé sur la plage, vraisemblablement abandonné par ses compagnons de voyage.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

L’opération Wuambushu 2, un tournant dans la lutte contre l’insécurité et l’immigration clandestine à Mayotte, est sur le point de démarrer. Annoncée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin en février, cette opération ciblera des quartiers spécifiques identifiés pour leurs activités criminelles. Selon la ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, cette opération ne se limitera pas à des interventions massives mais s’appuiera sur des actions précises basées sur des renseignements détaillés.

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Ce lundi 15 avril, la tranquillité matinale de Mayotte a été brisée par des incidents violents à Koungou et Mamoudzou, notamment près du rond-point du Baobab. Des barricades sauvages et des jets de pierres ont ciblé plusieurs véhicules, y compris des bus scolaires, entraînant une interruption temporaire de la circulation.