Suspension de l’opération de décasages à Koungou.

par | 25 Avr 2023 | Société

Cette opération devait avoir lieu dans le secteur Talus, dans le cadre de l'opération Wuambushu ce matin 25 avril.


La décision de la justice est tombée, l’opération de décasages prévue ce matin à Koungou a été suspendue.

Cependant, un référé a été déposé, entraînant la suspension immédiate de l’opération. Le préfet de la région a exprimé son mécontentement face à cette décision et a annoncé qu’un appel serait interjeté. Selon lui, l’opération aura bien lieu dans les prochains jours.

Les raisons qui ont motivé le dépôt de ce référé restent pour le moment inconnues. Cependant, il semblerait que des associations de défense des droits de l’homme aient joué un rôle important dans cette affaire. Ces dernières avaient exprimé leur inquiétude quant aux conséquences sociales et humaines qu’une telle opération pourrait engendrer.

Les décasages, qui consistent à démolir des habitations illégales, sont souvent source de tension entre les autorités et les populations concernées. Ces dernières années, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer les méthodes utilisées lors de ces opérations, jugées parfois brutales et inhumaines.

Il est donc possible que la suspension de l’opération de ce matin soit le résultat d’une prise en compte de ces critiques et d’une volonté de trouver des solutions plus respectueuses des droits des personnes concernées.

Reste maintenant à savoir si l’appel interjeté par le préfet sera couronné de succès, ou si la justice maintiendra sa décision de suspendre l’opération. En attendant, les habitants du secteur Talus peuvent souffler un peu et espérer que leur situation sera examinée de manière plus juste et plus humaine.

 


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

L’opération Wuambushu 2, un tournant dans la lutte contre l’insécurité et l’immigration clandestine à Mayotte, est sur le point de démarrer. Annoncée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin en février, cette opération ciblera des quartiers spécifiques identifiés pour leurs activités criminelles. Selon la ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, cette opération ne se limitera pas à des interventions massives mais s’appuiera sur des actions précises basées sur des renseignements détaillés.

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Ce lundi 15 avril, la tranquillité matinale de Mayotte a été brisée par des incidents violents à Koungou et Mamoudzou, notamment près du rond-point du Baobab. Des barricades sauvages et des jets de pierres ont ciblé plusieurs véhicules, y compris des bus scolaires, entraînant une interruption temporaire de la circulation.