Seulement 10% des Mahorais handicapés sont reconnus administrativement

par | 21 Nov 2023 | Santé, Société

À Mayotte, 13 % de la population de plus de 15 ans, soit 22 000 personnes, se considèrent en situation de handicap en 2021, selon l'Insee. Pourtant, seulement 2 200 d'entre elles bénéficient d'une reconnaissance administrative, ce qui entrave considérablement l'accès aux aides nécessaires, particulièrement lorsqu'il s'agit d'accéder à un emploi.


L’emploi représente un défi particulièrement ardu, avec à peine 25 % des personnes handicapées occupant un poste, dans un contexte dans lequel l’emploi est globalement rare, selon L’info Kwezi.

Les barrières à l’insertion professionnelle sont nombreuses, incluant le manque de structures adaptées et un déficit d’information auprès des employeurs sur les aides disponibles. Bien que l’obligation d’employer des travailleurs handicapés soit en vigueur, elle est peu respectée à Mayotte, avec seulement 300 embauches effectuées sous ce dispositif en 2021.

Comparativement à la métropole où 58 % des personnes handicapées bénéficient d’une aide, moins de 25 % en bénéficient à Mayotte. Cette situation s’explique en partie par les difficultés administratives et un manque de sensibilisation, qui limitent la reconnaissance et le soutien du handicap sur l’île.

Source chiffres, étude « À Mayotte, pour les 22 000 personnes en situation de handicap, une reconnaissance administrative et une insertion professionnelle plus difficiles qu’ailleurs« , INSEE.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un nouveau cas de choléra a été confirmé jeudi à Koungou

Un nouveau cas de choléra a été confirmé jeudi à Koungou

L’individu infecté, récemment revenu de l’Union des Comores, a été rapidement pris en charge par le centre hospitalier de Mayotte après s’être présenté de lui-même aux urgences avec des symptômes typiques de la maladie. Son état de santé est stable ce lundi.

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

L’opération Wuambushu 2, un tournant dans la lutte contre l’insécurité et l’immigration clandestine à Mayotte, est sur le point de démarrer. Annoncée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin en février, cette opération ciblera des quartiers spécifiques identifiés pour leurs activités criminelles. Selon la ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, cette opération ne se limitera pas à des interventions massives mais s’appuiera sur des actions précises basées sur des renseignements détaillés.