Rencontres très discrète France-Comores à Paris sous fond d’Opération Wuambushu

par | 10 Mai 2023 | International

Annoncée de manière voilée en direct à la télévision, une rencontre très discrète a enfin eu lieu entre le président français Emmanuel Macron et son homologue de l'Union des Comores, Azali Assoumani, lundi 8 mai au soir. Le lendemain, c'était au tour des ministres des affaires étrangères respectifs de se rencontrer pour débattre sur la reprise des lisaisons maritimes.


Des échanges rapides et secrets…

Une brève réunion diplomatique d’environ 45 minutes, finalement révélée ce mardi par le conseiller diplomatique du président comorien à l’AFP, sur fond de mystère… Bien que la nature des échanges n’ait pas été divulguée à la presse, il va sans dire que le ton se voulait apaisant entre nos deux nations. Un ton partagé également à travers des écrits officiels réaffirmant conjointement le souhait de continuer la lutte contre les traffics et l’immigration clandestine. Reste à espérer que des avancées concrètes pourront être réalisées dans un avenir proche.

D’autre part, une rencontre entre les ministres français et comoriens de l’intérieur et des affaires étrangères a eu lieu hier à Paris, et il semblerait que les résultats de cette réunion soient plutôt décevants.

En effet, la déclaration commune qui en est ressortie ne comporte que des phrases toutes faites, réaffirmant simplement « l’amitié entre la France et les Comores », ainsi que « lutter contre les trafics et contre les passeurs, de coordonner leurs efforts communs pour la sauvegarde des vies humaines en mer et pour la gestion des flux humains entre les îles, y compris par la reprise des liaisons maritimes”.

 Les sujets qui fâchent, tels que la reconduction des Comoriens en situation irrégulière à Mayotte, n’ont même pas été abordés.

La seule annonce concrète concerne « la reprise des liaisons maritimes », mais sans plus de précisions. On ne sait donc pas si cette reprise des liaisons maritimes implique ou non la reconduction des Comoriens en situation irrégulière à Mayotte.

La rencontre a eu lieu à cinq, avec côté français Gérald Darmanin chargé de l’intérieur, et Catherine Colonna pour les affaires étrangères, et côté comorien, messieurs Fakridine et Dhoulkamal occupant ces mêmes fonctions, ainsi que le porte-parole de gouvernement Houmed Msaidié.

source diplomatie.gouv.fr/


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Accident aérien à Mohéli : Un décollage raté pour « R Komor »

Accident aérien à Mohéli : Un décollage raté pour « R Komor »

Un incident aérien a perturbé la tranquillité matinale à l’aéroport Bandar Es Salam de Mohéli ce dimanche, impliquant un avion de la compagnie « R Komor ». L’appareil, un Folker 50, a échoué lors de sa tentative de décollage, aboutissant à un arrêt d’urgence qui a conduit l’avion à finir sa course dans une mangrove adjacente à la piste.