Prostitution : un réseau entre Chirongui et Bandrélé démantelé

par | 24 Avr 2023 | Société

Une enquête préliminaire a été initiée en 2021 suite à une dénonciation concernant des jeunes femmes malgaches en situation irrégulière impliquées dans des activités de prostitution.


La section de recherches de la gendarmerie a mené les premières investigations qui ont permis de confirmer que les voyages de ces jeunes femmes étaient financés par une femme qui les hébergeait à leur arrivée et les encourageait à se prostituer pour rembourser les frais de voyage et payer un loyer. En février 2023, une première opération judiciaire a permis d’arrêter la femme mise en cause ainsi que sept jeunes femmes malgaches, dont cinq en situation irrégulière selon L’info Kwezi.

Les enquêteurs ont découvert que les jeunes femmes étaient contraintes à se prostituer pour subvenir à leurs besoins. Les militaires ont poursuivi leurs investigations et ont mis en lumière les agissements de quatre gérants d’établissements situés sur les communes de Chirongui et de Bandrélé, où des faits similaires se produisaient.

Dans la nuit du 22 au 23 avril 2023, une seconde enquête préliminaire a été menée et 66 militaires de la section de recherches, de la compagnie de Koungou et des escadrons déplacés ont procédé à l’interpellation de quatre autres individus impliqués dans cette affaire.

À l’heure actuelle, les suspects sont placés en garde à vue et sont interrogés dans les installations de la gendarmerie. Cette opération d’envergure, menée par les forces de l’ordre, a permis de mettre fin à un réseau de prostitution et de traite des êtres humains qui exploitait des jeunes femmes malgaches en situation irrégulière. Les autorités locales ont salué le travail des enquêteurs et ont rappelé leur engagement dans la lutte contre toutes les formes de criminalité.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Naufrage d’un pétrolier Comorien : 16 marins disparus

Un drame maritime s’est produit au large des côtes omanaises, lundi 15 juillet 2024, vers 21h45. Un pétrolier battant pavillon des Comores, avec à son bord 16 membres d’équipage (13 Indiens et 3 Sri Lankais), a chaviré à environ 46 km de la côte d’Oman.