Maraudes nocturnes à Mayotte : entre soutien et défis face à la prostitution

par | 12 Mar 2024 | Société

Dans le cadre de ses actions de terrain, l'association Man océan Indien, dédiée à la prévention et au soutien des personnes en situation de prostitution à Mayotte, rencontre des difficultés accrues dans ses maraudes nocturnes, notamment dues à la crainte des prostituées d'être appréhendées par la police.


Ce jeudi 29 février, malgré la mise en place d’un accueil convivial avec tables, chaises, café et thé, l’affluence de prostituées était notablement faible, une situation attribuée à leur connaissance précise des horaires de la police aux frontières (Paf).

Ces maraudes, financées par un appel à projets de la préfecture de Mayotte, visent à établir un contact de confiance avec ces femmes pour leur offrir un accompagnement adapté. Toutefois, les récentes opérations de la Paf ont rendu leur approche plus délicate, comme le soulignent les membres de l’association.

L’équipe, forte d’une cinquantaine de maraudes diurnes et nocturnes, persiste dans son engagement malgré ces obstacles. Sur le terrain, les volontaires, répartis en trois groupes et veillant à inclure au moins une femme pour rassurer les prostituées, tentent de nouer le dialogue et d’informer sur les risques liés à la prostitution, ainsi que sur les ressources disponibles pour leur santé et leur bien-être rapporte Mayotte Hebdo.

Des interactions révélatrices mettent en lumière la violence et l’exploitation subies par ces femmes, souvent victimes de clients abusifs ou contraintes à la prostitution par des dettes envers des passeurs. La peur constante de l’interpellation par la police aggrave leur vulnérabilité, les poussant à des pratiques plus risquées.

Face à la baisse de la visibilité des prostituées, l’association envisage d’ajuster ses méthodes, notamment en modifiant les horaires des maraudes. Le but est de mieux s’adapter aux réalités de ces femmes tout en continuant à leur offrir un soutien essentiel.

L’opération Luciole, initiée pour une durée de 18 mois, prévoit une troisième phase axée sur un suivi individuel et des ateliers au local de l’association. Cela inclura des soutiens psychologique, sanitaire et administratif, dans l’espoir d’offrir des alternatives à la prostitution et de sensibiliser aux dangers du racolage sur les réseaux sociaux.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et, plus largement, toute la Guyane, sont plongées dans une profonde consternation après l’assassinat tragique d’Hélène Tarcy-Cétout, pharmacienne de 34 ans, mère de quatre enfants. Le meurtre a eu lieu ce lundi à l’aube, alors qu’elle ouvrait sa pharmacie, un acte d’une rare violence perpétré par un individu sans domicile fixe. Cet événement tragique survient dans un contexte de montée alarmante de la violence dans la région, exacerbant l’inquiétude et la tristesse au sein de la communauté.

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

Hier, le quartier de Tsoundzou 2 a été le théâtre d’une intervention rapide de la police nationale, supervisée sur le terrain par le préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville. Cette opération coup de poing s’inscrit dans une série d’actions destinées à maintenir l’ordre et la sécurité dans des zones sensibles de l’île.