Mansour Kamardine plaide pour l’autonomie de Mayotte face à La Réunion

par | 21 Août 2023 | Société

Suite aux déclarations polémiques du ministre de l'Éducation nationale, Gabriel Attal, sur "l'immigration d'origine mahoraise" à La Réunion, le député Mansour Kamardine monte au créneau.


Dans un communiqué publié le 19 août, il exprime sa ferme volonté de voir Mayotte se détacher de l’ombre de La Réunion et devenir un « véritable département français autonome« .

Si Gabriel Attal a présenté ses excuses pour ses propos, pour le député de Mayotte, le cœur du problème réside dans la vision du gouvernement. À ses yeux, il semble que Mayotte soit perçue comme une simple annexe, voire une sous-région coloniale de La Réunion. Kamardine déplore notamment le soutien tacite d’élus réunionnais à cette perspective, qu’il estime contraire aux intérêts et à la dignité du 101e département français selon La 1ère.

Selon lui, la migration encouragée des familles mahoraises vers La Réunion a pour dessein caché de limiter le développement éducatif à Mayotte, tout en favorisant un remplacement démographique par des populations comoriennes.

Mansour Kamardine appelle à une prise de conscience étatique pour que Mayotte puisse, enfin, jouir de son statut pleinement autonome. Il souhaite que les Mahorais puissent bénéficier sur leur île des mêmes infrastructures et avantages qu’à La Réunion, citant notamment l’accès à l’eau, l’éducation, les infrastructures routières et portuaires, ou encore le système de santé. Pour le député, il est impératif que « l’égalité des chances » ne soit pas qu’un simple slogan à Mayotte, mais une réalité concrète.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un chemin incertain vers l’adoption des lois Mayotte

Un chemin incertain vers l’adoption des lois Mayotte

À l’approche de la nouvelle présentation des deux textes législatifs concernant Mayotte, l’issue du vote au Parlement reste incertaine. Emmanuel Macron, au pouvoir pour un second mandat, s’apprête ce vendredi 17 mai 2024 à soumettre de nouveau la loi Mayotte aux élus du 101e département français, en espérant cette fois répondre aux préoccupations majeures de migration, de sécurité et de développement économique.

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

L’avenir aérien de Mayotte se dessine. Le ministre des Transports, Patrice Vergriete, a confirmé que le projet du nouvel aéroport à Bouyouni sera présenté officiellement à la rentrée parlementaire, suite à la réalisation des premières études.