Majicavo : Barrages et caillassages paralysent la circulation et sèment la terreur parmi les lycéens

par | 1 Déc 2023 | Faits divers, Insécurité

Ce vendredi 1er décembre, la circulation à Mayotte a été fortement perturbée par un barrage routier au niveau de l'arrêt de bus de Majicavo, marquant une escalade inquiétante de la violence dans la région.


Un bus scolaire, avec une quinzaine de lycéens à bord, a été caillassé tôt le matin, provoquant un état de choc parmi les adolescents, bien qu’aucun blessé n’ait été signalé selon La 1ère.

Les élèves, témoins de cet acte violent, ont loué le sang-froid du chauffeur qui a su continuer son chemin malgré l’attaque. Cette expérience traumatisante illustre le niveau de violence croissant sur l’île, en particulier envers les transports scolaires.

Depuis le début de la semaine, 26 bus du réseau Matis, le plus gros transporteur scolaire de Mayotte, ont été victimes de caillassages, un record de violence pour l’entreprise.

Face à cette menace, les bus scolaires desservant le collège de Koungou ont dû faire demi-tour, et l’établissement a été contraint de fermer pour la journée, par mesure de précaution. Cette série d’incidents soulève des inquiétudes majeures quant à la sécurité des élèves et met en évidence un climat d’insécurité grandissant à Mayotte, nécessitant une réponse urgente des autorités.


Dans la même rubrique

Homicide par balle sur fond de guerre de gang mardi soir

Homicide par balle sur fond de guerre de gang mardi soir

La nuit de mardi à Majikavo Koropa a été le théâtre d’un sanglant règlement de comptes, marquant un nouveau chapitre dans la guerre des gangs à Mayotte. Un jeune homme de 23 ans, récemment sorti de prison et réinséré professionnellement, a perdu la vie. De nouveaux éléments du parquet indiquent un violent affrontement entre les bandes de Gotham et Medellin.