Mairie de Tsingoni: qui sera le successeur de Mohamed Bacar?

par | 12 Mai 2023 | Politique

Mohamed Bacar ayant été démis de ses fonctions, au sein de la majorité Les Républicains (LR), on affirme l'unité malgré quelques difficultés à dissimuler les ambitions individuelles. Jusqu'à présent, ces aspirations se limitent au sein du groupe majoritaire.


Après la décision judiciaire qui a destitué Mohamed Bacar de ses fonctions de maire de Tsingoni, les tractations vont bon train pour trouver son successeur. Au sein de la majorité Les Républicains (LR), on prétend être uni, même si certains peinent à dissimuler leurs ambitions. Pour l’instant, ces ambitions sont circonscrites au sein du groupe majoritaire.

Parmi les noms de quatre personnes présentées comme des candidats potentiels de la majorité, une seule a confirmé sa prétention au poste de maire. Il s’agit de l’ancien premier adjoint, Ali Abdou. Le problème pour la majorité est que ce dernier a été destitué de ses responsabilités par Mohamed Bacar lui-même et les élus LR le considèrent comme faisant partie de l’opposition.

Une opposition qui, selon un élu de cette mouvance, est inexistante. D’ailleurs, aucun candidat issu de leurs rangs ne s’est proposé, laissant ainsi le champ libre aux partisans de l’ancien maire, qui bénéficient d’une majorité très confortable avec 23 élus sur les 33 que compte la commune. 


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un chemin incertain vers l’adoption des lois Mayotte

Un chemin incertain vers l’adoption des lois Mayotte

À l’approche de la nouvelle présentation des deux textes législatifs concernant Mayotte, l’issue du vote au Parlement reste incertaine. Emmanuel Macron, au pouvoir pour un second mandat, s’apprête ce vendredi 17 mai 2024 à soumettre de nouveau la loi Mayotte aux élus du 101e département français, en espérant cette fois répondre aux préoccupations majeures de migration, de sécurité et de développement économique.