Les taxis de Mamoudzou menacent l’île de grève et de blocage

par | 13 Juin 2023 | Société

Les artisans taxis de Petite-Terre ont déjà exprimé leur mécontentement il y a quelques mois en réclamant une revalorisation des tarifs qui n'avaient pas été révisés depuis des années. Cette fois-ci, le mouvement de grève des chauffeurs de taxi s'étend à Grande-Terre avec une problématique récurrente : le bus de transport en commun mis en place par la Cadéma.


L’objectif initial de ce bus était de désengorger le réseau routier, mais cela a eu pour conséquence de léser les artisans taxis, qui ont rapidement constaté une baisse de leur chiffre d’affaires, estimée entre 30 et 40 %. Malgré les engagements pris pour mettre en place des mesures d’accompagnement visant à limiter les impacts financiers pour les chauffeurs de taxi, les réunions de travail promises tardent à se concrétiser. L’impatience des artisans taxis se transforme désormais en colère, de plus en plus intense selon L’info kwezi.

La mise en place de la circulation alternée la semaine prochaine ne fait qu’ajouter à leur frustration. Bien que cela puisse potentiellement augmenter les revenus des taxis en raison des automobilistes bloqués et interdits de circulation, cette mesure sera perçue comme une cerise amère sur le gâteau.

Selon le syndicat des artisans taxis, « aucun signe de la part de la CADEMA n’a été perçu. Si aucune action n’est entreprise, si aucune proposition n’est faite, nous bloquerons Mayotte, et cela ne tardera pas car nous ne pouvons pas continuer ainsi« . Les chauffeurs de taxi sont déterminés à faire entendre leur voix et à prendre des mesures de protestation pour défendre leurs intérêts.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

L’opération Wuambushu 2, un tournant dans la lutte contre l’insécurité et l’immigration clandestine à Mayotte, est sur le point de démarrer. Annoncée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin en février, cette opération ciblera des quartiers spécifiques identifiés pour leurs activités criminelles. Selon la ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, cette opération ne se limitera pas à des interventions massives mais s’appuiera sur des actions précises basées sur des renseignements détaillés.

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Ce lundi 15 avril, la tranquillité matinale de Mayotte a été brisée par des incidents violents à Koungou et Mamoudzou, notamment près du rond-point du Baobab. Des barricades sauvages et des jets de pierres ont ciblé plusieurs véhicules, y compris des bus scolaires, entraînant une interruption temporaire de la circulation.