L’eau en sachet fait polémique au collège de Mgombani

par | 3 Oct 2023 | Ressources, Société

Ce lundi, les élèves du collège de Mgombani ont été les premiers bénéficiaires d'une distribution d'eau potable un peu particulière : de l'eau de la rivière de Coconi, traitée et conditionnée dans des sachets plastiques. Distribuée en présence du préfet et sous les caméras des médias, cette eau doit être consommée dans les 48 heures suivant sa distribution.


Un geste nécessaire en raison de récents tests de qualité d’eau défavorables qui ont forcé l’établissement à fermer ses portes à midi, conformément aux directives du rectorat rapporte La 1ère.

Si l’initiative vise à garantir l’accès à l’eau potable pour les élèves, elle a rapidement suscité des réactions mitigées. Des membres du personnel du collège ont manifesté leur mécontentement, estimant que le choix des sachets plastiques était une entorse à la démarche écologique. «Tant pis pour l’écologie», se sont-ils exclamés.

Certains enseignants ont envisagé d’exercer leur droit de retrait, tout en se rétractant finalement. Les élèves, quant à eux, se sont plaints d’une «eau au goût de javel». Par ailleurs, la distribution a engendré des déchets, avec de nombreux sachets d’eau jetés dans la cour et aux abords de l’établissement.

Les critiques ne se sont pas arrêtées là. Sur les réseaux sociaux, notamment sur la plateforme X, la députée Estelle Youssouffa a parlé d’un échec dans la gestion de l’eau et des citernes. Des voix anonymes sont allées plus loin, dénonçant cette distribution comme une opération de communication montée par la préfecture.

L’initiative pose donc de nombreuses questions, tant sur le plan de la gestion des ressources en eau que sur celui de la communication des autorités. Le débat est lancé.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un chemin incertain vers l’adoption des lois Mayotte

Un chemin incertain vers l’adoption des lois Mayotte

À l’approche de la nouvelle présentation des deux textes législatifs concernant Mayotte, l’issue du vote au Parlement reste incertaine. Emmanuel Macron, au pouvoir pour un second mandat, s’apprête ce vendredi 17 mai 2024 à soumettre de nouveau la loi Mayotte aux élus du 101e département français, en espérant cette fois répondre aux préoccupations majeures de migration, de sécurité et de développement économique.

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

L’avenir aérien de Mayotte se dessine. Le ministre des Transports, Patrice Vergriete, a confirmé que le projet du nouvel aéroport à Bouyouni sera présenté officiellement à la rentrée parlementaire, suite à la réalisation des premières études.