Le ramassage scolaire perturbé dans le nord après des actes de vandalisme

par | 6 Déc 2023 | Education, Insécurité

Le Réseau halO', responsable du transport scolaire dans le Nord de Mayotte, annonce des perturbations importantes dans les jours à venir.


Cette situation fait suite à une série d’actes de vandalisme survenus le mardi 5 décembre 2023, où pas moins de 17 caillassages de bus ont été recensés. Ces incidents ont causé des dégâts significatifs sur les véhicules, affectant ainsi la capacité du réseau à assurer le service de ramassage scolaire.

Les secteurs les plus touchés par ces perturbations sont Trévani, Koungou, Majicavo, Mamoudzou et Cadema. Les familles et les établissements scolaires concernés doivent donc s’attendre à des difficultés et des retards dans le transport des élèves rapporte le JDM. Cette annonce soulève des inquiétudes quant à la sécurité des transports scolaires et l’impact de ces actes de délinquance sur la vie quotidienne des étudiants et de leurs familles.

Les autorités et le Réseau halO’ travaillent activement pour trouver des solutions à court terme afin de minimiser les désagréments et assurer la continuité du service. Cet épisode met en lumière les défis auxquels est confronté le secteur des transports à Mayotte, en particulier face à la recrudescence des violences urbaines.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Le parcours chaotique des clandestins Africains à Mayotte

Omar Osman Adan, Somalien de 22 ans, arrivé à Mayotte en février, exhibe fièrement un récépissé attestant de sa protection internationale. Ce précieux document lui permet de rêver à la métropole, mais comment financer ce voyage crucial?

Violentes rixes à la sortie des collèges de Tsararano et Mgombani

Violentes rixes à la sortie des collèges de Tsararano et Mgombani

Hier, une bagarre d’une rare violence a éclaté à la sortie du collège de Tsararano. Des jeunes de Dembeni, Iloni et Tsararano se sont affrontés, obligeant les villageois à intervenir pour tenter de calmer les esprits. Cependant, leurs efforts se sont avérés insuffisants, et la situation est rapidement devenue hors de contrôle. Les forces de l’ordre ont dû intervenir pour disperser les jeunes et sécuriser la sortie des classes.