Le lourd bilan de la gendarmerie mahoraise face à la violence exponentielle

par | 1 Juin 2023 | Société

Seize interpellations pour violence en l'espace de 5 jours, voici le bilan peu flatteur annoncé par la gendarmerie. Les caillassages par des bandes de jeunes continuent de se produire dans les rues de Mayotte, et les gendarmes sont toujours sollicités pour y faire face. Dimanche soir, une nouvelle intervention a eu lieu à Majikavo, où les forces de l'ordre ont dû faire usage de nombreux tirs de grenades lacrymogènes pour rétablir l'ordre. Plusieurs interpellations ont également été effectuées dans les îles de Petite et Grande Terre. Le week-end dernier, de nombreuses actions ont été menées par la gendarmerie pour mettre fin à ces violences.


Vendredi 26 mai, la brigade de Mzouazia a interpellé un homme ayant agressé un gendarme deux jours auparavant à Bandrélé. Le même jour, les gendarmes de Pamandzi ont arrêté trois personnes soupçonnées d’une tentative de meurtre avec violences commise le 25 mai à Dzaoudzi.

À Dembéni, les militaires ont également appréhendé l’auteur de violences avec arme commises le même jour dans le village. Le lendemain, samedi, à Pamandzi, l’auteur d’un vol avec arme commis la veille à Dzaoudzi a été interpellé, tandis qu’à Koungou, c’est l’auteur de violences aggravées qui a été arrêté. Dimanche, encore une fois à Pamandzi, les gendarmes ont procédé à l’interpellation de l’auteur d’un vol avec arme commis deux jours auparavant à Dzaoudzi. Plus récemment, mardi, les gendarmes de Koungou ont mis la main sur deux supposés auteurs d’un vol aggravé commis en début de mois à Dzaoudzi, ainsi que sur l’auteur d’une extorsion avec arme commise sur leur territoire à Koungou. L’auteur d’un vol aggravé perpétré à Dembéni a également été interpellé par les gendarmes du village, tout comme trois auteurs de violences aggravées et participation avec arme à un attroupement commis le 9 mai à Dembéni.

Enfin, les gendarmes de la brigade de Sada ont interpellé l’auteur de violences aggravées commises le 25 mai à Tsingoni. Ces interventions de la gendarmerie témoignent de la forte mobilisation des forces de l’ordre pour mettre fin aux violences qui se multiplient à Mayotte.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

Des précisions sur Wuambushu 2 avant le début de l’opération

L’opération Wuambushu 2, un tournant dans la lutte contre l’insécurité et l’immigration clandestine à Mayotte, est sur le point de démarrer. Annoncée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin en février, cette opération ciblera des quartiers spécifiques identifiés pour leurs activités criminelles. Selon la ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, cette opération ne se limitera pas à des interventions massives mais s’appuiera sur des actions précises basées sur des renseignements détaillés.

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Ce lundi 15 avril, la tranquillité matinale de Mayotte a été brisée par des incidents violents à Koungou et Mamoudzou, notamment près du rond-point du Baobab. Des barricades sauvages et des jets de pierres ont ciblé plusieurs véhicules, y compris des bus scolaires, entraînant une interruption temporaire de la circulation.