Le gouvernement comorien préoccupé par l’opération Wuambushu

par | 12 Avr 2023 | Société

Le gouvernement comorien demande à la France de renoncer à l’opération « Wuambushu » prévue dans dix jours à Mayotte. L’opération en question vise à procéder à la destruction des bidonvilles et à l’expulsion massive des individus comoriens vivant en situation irrégulière sur le territoire Français. Les autorités comoriennes ont mis du temps avant de réagir […]


Le gouvernement comorien demande à la France de renoncer à l’opération « Wuambushu » prévue dans dix jours à Mayotte. L’opération en question vise à procéder à la destruction des bidonvilles et à l’expulsion massive des individus comoriens vivant en situation irrégulière sur le territoire Français. Les autorités comoriennes ont mis du temps avant de réagir officiellement, ce qui a suscité de nombreuses accusations contre le président Azali.

Dans un communiqué de deux pages signé « Beit-Salam » (le palais présidentiel), le gouvernement comorien exprime sa préoccupation quant aux conséquences d’une telle opération. Il demande aux autorités françaises de renoncer à cette mesure et de privilégier le dialogue et la concertation. Le gouvernement comorien propose également de travailler ensemble pour trouver des solutions humanitaires de relogement, de formation et de régularisation pour les Comoriens en situation irrégulière.

Le président Azali pourrait intensifier la protestation en sa qualité de président de l’Union Africaine. Il est donc important de surveiller l’évolution de la situation dans les jours à venir.

En attendant, l’opération « Wuambushu » semble sur les rails avec l’arrivée de renforts et de matériel à Mayotte. La réponse de la France est donc attendue avec impatience. Cette situation suscite de vives inquiétudes dans les Comores et dans la diaspora, qui craignent des violences et des répercussions négatives sur les relations entre les deux pays.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Barricades et caillassages perturbent la circulation ce lundi matin

Ce lundi 15 avril, la tranquillité matinale de Mayotte a été brisée par des incidents violents à Koungou et Mamoudzou, notamment près du rond-point du Baobab. Des barricades sauvages et des jets de pierres ont ciblé plusieurs véhicules, y compris des bus scolaires, entraînant une interruption temporaire de la circulation.

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.