Le bureau des étrangers de la préfecture bloqué par le collectif des citoyens de Mayotte 2018

par | 31 Juil 2023 | Société

Depuis le début du mois de juillet, le collectif des citoyens de Mayotte 2018 bloque l’accès au bureau des étrangers, au sein de la préfecture. Selon ses membres, les titres de séjour, valables uniquement sur le territoire mahorais, sont une « injustice de plus pour Mayotte ».


« Cela fait déjà trois semaines que nous bloquons l’entrée du bureau des étrangers de la préfecture, et on ne va pas s’arrêter là », assure Safina Soula, présidente du collectif de citoyens de Mayotte 2018. Le blocage pourrait durer jusqu’à deux mois selon le collectif. Car pour sa représentante, « les titres de séjour délivrés sur le territoire sont une injustice de plus pour les Mahorais. » Ces documents ne sont en effet valables que sur l’île aux parfums. Impossible donc pour les étrangers ayant obtenu le précieux sésame de se déplacer en métropole ou dans d’autres territoires d’outre-mer. « C’est une exception mahoraise. Il n’y a cette règle dans aucun autre Dom-Tom », s’agace Safina Soula, qui demande aux autorités pourquoi Mayotte a ce traitement particulier.

Un titre de séjour national pour désengorger l’île

Selon la présidente du collectif, « il est admis par tous – les élus comme l’ensemble de la population – que l’insécurité a un lien avec l’immigration. » Un titre de séjour permettant de se déplacer sur le territoire national permettrait, selon elle, de désengorger l’île, mais également d’arrêter de faire de Mayotte une exception. « Ces titres nous mettent en danger et nous sommes fatigués d’être traités différemment », souligne Safina Soula.

En 2018, le bureau des étrangers avait déjà été bloqué pendant plusieurs mois par des collectifs de citoyens. A l’époque, les autorités comoriennes refusaient d’accueillir leurs ressortissants expulsés de Mayotte, dans le contexte d’une crise diplomatique avec la France.  

 


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Situation critique des Outre-mer : Audrey Belim interpelle Gabriel Attal

Situation critique des Outre-mer : Audrey Belim interpelle Gabriel Attal

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, la sénatrice (PS) de La Réunion, Audrey Belim, a vivement interpellé le Premier ministre Gabriel Attal sur la situation « critique » des Outre-mer. Entre la résurgence de violences en Nouvelle-Calédonie et l’épidémie de choléra à Mayotte, les territoires ultramarins sont en proie à des crises multiples et persistantes.