La préfecture poursuit son objectif de détruire 1 000 logements insalubres

par | 16 Août 2023 | Société

Le démantèlement d’un nouveau quartier informel de 81 cases en tôle a démarré lundi 14 août. Une opération « qui marque le début d’un nouveau programme de démolition » dans le sud de l’île, selon la préfecture. 


Ce lundi 14 août, les pelleteuses et autres engins de chantier sont arrivés dans un nouveau quartier informel de Mayotte afin de détruire les 81 cases en tôle qui s’y trouvaient. Sur les lieux, « 36 familles ont été recensées et sept d’entre elles ont accepté une proposition de relogement », indique la préfecture, qui assure « maintenir » son « engagement de démolir 1000 habitats illégaux et insalubres d’ici la fin de l’année. » La démolition de ce quartier, situé dans la commune d’Hamouro, à l’est de l’île, faisait l’objet d’un arrêté déposé le 12 mai 2023 et devrait durer une semaine. Selon la préfecture, «  elle marque le début d’un nouveau programme de démolition dans les communes de Hamouro et Mtsamoudou », située dans le sud de l’île. Concernant Hamouro, « une partie du foncier libéré grâce à ces opérations permettront d’engager un projet de résorption d’habitat insalubre porté par la ville », indique la préfecture. 

 

Plus de 500 cases démolies 

Ce démantèlement est le deuxième d’importance, après la destruction du quartier Talus 2, à Koungou, en mai dernier, dans le cadre de l’opération Wuambushu. Lancée par le gouvernement en avril dernier, elle vise à lutter contre la délinquance, l’habitat insalubre et l’immigration illégale. Pour atteindre ses objectifs, la préfecture « dépose des arrêtés au fur et à mesure », assurait le préfet, Thierry Suquet, le 19 juin dernier. La démolition de ce quartier porte à plus de 500 le nombre de cases en tôle démolies depuis le début de l’opération Wuambushu.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Un chemin incertain vers l’adoption des lois Mayotte

Un chemin incertain vers l’adoption des lois Mayotte

À l’approche de la nouvelle présentation des deux textes législatifs concernant Mayotte, l’issue du vote au Parlement reste incertaine. Emmanuel Macron, au pouvoir pour un second mandat, s’apprête ce vendredi 17 mai 2024 à soumettre de nouveau la loi Mayotte aux élus du 101e département français, en espérant cette fois répondre aux préoccupations majeures de migration, de sécurité et de développement économique.

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

L’avenir aérien de Mayotte se dessine. Le ministre des Transports, Patrice Vergriete, a confirmé que le projet du nouvel aéroport à Bouyouni sera présenté officiellement à la rentrée parlementaire, suite à la réalisation des premières études.