La Baie de Bouéni interdite d’accès après la découverte de cyanobactéries dans l’eau

par | 26 Déc 2023 | Culture, Santé

Une situation inhabituelle a été observée dans la baie de Bouéni à Mayotte, avec la découverte d'une marée jaunâtre et malodorante sur la plage d'Hanyoundrou ce vendredi matin.


Suite à des analyses rapides, la préfecture a confirmé la présence de cyanobactéries, également connues sous le nom d’algues bleues, dans la baie. Ces organismes microscopiques peuvent proliférer dans des eaux superficielles, stagnantes, peu profondes et riches en nutriments, et certaines espèces sont capables de produire des toxines dangereuses pour la santé rapporte La 1ère.

Bien que la présence de cyanobactéries soit courante dans les plans d’eau douce, leur apparition en milieu marin, comme c’est le cas ici, est relativement rare. La préfecture indique qu’il n’est pas possible de déterminer la quantité critique de ces bactéries dans l’eau de mer, faute de valeurs guides établies.

Par mesure de précaution, et dans l’attente de plus d’informations, les autorités ont interdit la pêche, la consommation de poissons et de crustacés, les activités nautiques, ainsi que la baignade dans la baie de Bouéni. Cette interdiction est en vigueur jusqu’au 6 janvier, le temps d’évaluer la situation et de prendre les mesures nécessaires pour garantir la sécurité des résidents et des visiteurs.

Cet événement souligne l’importance de la surveillance des écosystèmes aquatiques et de la réactivité face aux changements environnementaux, en particulier dans des zones comme Mayotte où les activités marines sont essentielles à la vie quotidienne et à l’économie locale.


Dans la même rubrique

Comores : Un enfant de 4 ans emporté par le Choléra à Ngazidja

Comores : Un enfant de 4 ans emporté par le Choléra à Ngazidja

le CHN El Maarouf à Moroni a été le théâtre d’un événement tragique : un petit garçon de seulement 4 ans est décédé, victime du choléra. Ce décès, confirmé par le Dr Yassine, pédiatre à l’établissement, marque la quatrième disparition due à cette maladie infectieuse sur l’archipel ces dernières semaines.