Interception de deux kwassas avec 52 ressortissants comoriens dans une opération nocturne

par | 16 Fév 2024 | Société

Les forces de la brigade nautique de Mayotte ont intercepté deux kwassas transportant 52 ressortissants comoriens et de la contrebande. Les passeurs ont été placés en détention et les passagers seront renvoyés aux Comores.


Dans une opération nocturne marquée par la vigilance et la précision, les forces de la brigade nautique de la police aux frontières de Mayotte ont intercepté deux kwassas transportant un total de 52 ressortissants comoriens dans la nuit du 14 au 15 février. La première interception a eu lieu à 02h20 au large de Mtsangamouji, avec à bord 28 individus et 10 cartouches de cigarettes de contrebande. Peu après, à 02h45, près de Tsingoni, une seconde embarcation avec 24 passagers, deux ballots de cigarettes de contrebande et un bouc a été arrêtée. Les passagers des deux kwassas ont été transférés au centre de rétention administrative en vue de leur retour aux Comores ce vendredi 16 février. Les passeurs impliqués dans ces tentatives de traversée ont été arrêtés et placés en détention provisoire.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et, plus largement, toute la Guyane, sont plongées dans une profonde consternation après l’assassinat tragique d’Hélène Tarcy-Cétout, pharmacienne de 34 ans, mère de quatre enfants. Le meurtre a eu lieu ce lundi à l’aube, alors qu’elle ouvrait sa pharmacie, un acte d’une rare violence perpétré par un individu sans domicile fixe. Cet événement tragique survient dans un contexte de montée alarmante de la violence dans la région, exacerbant l’inquiétude et la tristesse au sein de la communauté.

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

Hier, le quartier de Tsoundzou 2 a été le théâtre d’une intervention rapide de la police nationale, supervisée sur le terrain par le préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville. Cette opération coup de poing s’inscrit dans une série d’actions destinées à maintenir l’ordre et la sécurité dans des zones sensibles de l’île.