Inquiétante disparition à Mayotte: Nadine reste introuvable depuis dimanche soir

par | 27 Juin 2023 | Faits divers

L'inquiétude grandit à Mamoudzou, où Nadine est portée disparue depuis dimanche soir. Connue pour son implication dans le club de rugby local, la jeune femme n'a plus donné de signes de vie depuis presque 36 heures, plongeant ses proches dans une profonde inquiétude.


Nadine a été aperçue pour la dernière fois aux alentours de 20h dimanche sur la place devant le « Pourquoi Pas », près de la rue du Commerce à Mamoudzou. Depuis, silence radio, ce qui ne ressemble pas à la sportive, décrite par ses amies comme dynamique et sociable. Ses partenaires du club de rugby l’ont recherchée jusque tard dans la nuit de lundi, malheureusement sans résultat.

Plus préoccupant encore, certaines fréquentations de Nadine ajoutent une couche d’angoisse à cette disparition. Parmi elles, son ex-compagnon, avec lequel elle venait tout juste de rompre. Une plainte pour vol avait été déposée contre lui il y a peu, soulevant des questions sur son éventuelle implication dans cette inquiétante affaire.

Face à cette situation, la police de Mamoudzou a lancé un appel à témoins. Tout individu ayant aperçu Nadine depuis dimanche soir est prié de contacter immédiatement les forces de l’ordre, ou de transmettre des informations en privé à Hannah Dmq (Facebook), une proche de la disparue qui coordonne les recherches parallèlement à l’enquête officielle.

Pendant ce temps, le club de rugby, la famille et les amis de Nadine continuent les recherches. Ils organisent des battues et diffusent des avis de recherche, espérant retrouver la jeune femme saine et sauve.

CONTACTEZ LA POLICE POUR TOUTE INFORMATION CONCERNANT CETTE DISPARITION – COMPOSEZ LE 17 OU PRESENTEZ VOUS DANS UN COMMISSARIAT


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Violences entre Somaliens et Congolais lors d’une distribution de nourriture pour la rupture du jeûne à côté du stade de Cavani

Violences entre Somaliens et Congolais lors d’une distribution de nourriture pour la rupture du jeûne à côté du stade de Cavani

Ce week-end à Cavani, à proximité du stade, des tensions et agressions ont exacerbé la situation déjà précaire des migrants, mettant en évidence les défis auxquels ils sont confrontés. Des heurts ont opposé des communautés de Somaliens et de Congolais autour de la distribution de nourriture pour la rupture du jeûne, aboutissant à l’hospitalisation d’un individu congolais suite à des blessures.