Flambée de la Violence à Arme Blanche à Mayotte : Les Chiffres de 2022 Alarment

par | 2 Oct 2023 | Insécurité

Mayotte, l'un des territoires français les plus en proie à la délinquance, fait à nouveau la une des statistiques, cette fois avec une hausse inquiétante de 20,3 % des agressions armées en 2022. Selon la 7e édition du bilan statistique du Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI), cette augmentation marquée traduit une tendance nationale, mais elle est particulièrement prononcée dans ce département d'outre-mer.


Plaintes Déposées : La Partie Émergée de l’Iceberg

Si les délais de dépôt de plainte sont relativement courts pour des infractions courantes, il en va autrement pour les cas d’escroquerie et de violences sexuelles. En effet, il faut 83 jours en moyenne pour que les victimes d’escroqueries déposent plainte, et plus de trois ans pour celles de violences sexuelles. Et il est important de noter que toutes les victimes ne déposent pas plainte, particulièrement à Mayotte où 60% des victimes de vols armés s’abstiennent de déclarer les faits souligne le JDM.

Zoom sur les Indicateurs

Outre les agressions à l’arme blanche, d’autres formes de criminalité connaissent également une ascension. À Mayotte, la violence hors du cercle familial est de plus en plus fréquente. Curieusement, la part des violences intrafamiliales est la moins élevée dans le département, avec seulement 29 %. Une exception qui soulève des questions et qui pourrait être liée à des tabous sociaux.

Une Délinquance Sous-Estimée

Les chiffres officiels de la délinquance sont très probablement en deçà de la réalité, compte tenu du faible taux de dépôt de plainte. Dans cette perspective, l’enquête « Cadre de vie et sécurité » (CVS) de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) indique que seulement 41 % des victimes de vols violents ou avec menace déclarent les incidents aux autorités.

Le Problème des « Coupeurs de Route« 

Mayotte connaît également une hausse alarmante des destructions et dégradations volontaires, notamment de véhicules, avec une augmentation de 15 % entre 2021 et 2022. Les routes du département deviennent ainsi de véritables zones à risque dès la tombée de la nuit.

Conclusion du rapport

L’année 2022 s’avère préoccupante pour Mayotte, avec une augmentation notable des divers types de délinquance. Il est impératif que les victimes osent franchir le pas du dépôt de plainte, afin de rendre visible l’ampleur du problème. À l’approche des statistiques de 2023, tout le monde a les yeux rivés sur les vitres caillassées des véhicules, symboles silencieux d’un malaise social persistant.

Ce reportage a été rédigé en se basant sur des données statistiques fournies par des organismes gouvernementaux. Les opinions exprimées ne reflètent que les observations et les analyses du journaliste.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et, plus largement, toute la Guyane, sont plongées dans une profonde consternation après l’assassinat tragique d’Hélène Tarcy-Cétout, pharmacienne de 34 ans, mère de quatre enfants. Le meurtre a eu lieu ce lundi à l’aube, alors qu’elle ouvrait sa pharmacie, un acte d’une rare violence perpétré par un individu sans domicile fixe. Cet événement tragique survient dans un contexte de montée alarmante de la violence dans la région, exacerbant l’inquiétude et la tristesse au sein de la communauté.

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

Hier, le quartier de Tsoundzou 2 a été le théâtre d’une intervention rapide de la police nationale, supervisée sur le terrain par le préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville. Cette opération coup de poing s’inscrit dans une série d’actions destinées à maintenir l’ordre et la sécurité dans des zones sensibles de l’île.