Élections sénatoriales à Mayotte 2023 : Tout ce que vous devez savoir

par | 14 Sep 2023 | Politique

Les élections sénatoriales se tiendront le 24 septembre à Mayotte, et l'île se prépare activement pour cet événement majeur. Voici un aperçu complet de ce que vous devez savoir sur le déroulement de ces élections sénatoriales à Mayotte de 2023.


Mayotte, 101e département français, envoie deux sénateurs au Palais du Luxembourg. Ces élus ont pour mission de représenter les collectivités locales au sein du Sénat et de jouer un rôle crucial dans le processus législatif français.

Mode d’élection

Contrairement aux élections législatives ou présidentielles, les sénatoriales se caractérisent par un mode de scrutin indirect. À Mayotte, ce sont les grands électeurs – composés notamment de conseillers municipaux, départementaux et régionaux – qui votent pour élire leurs sénateurs.

Candidatures

Plusieurs candidats, issus de divers horizons politiques, se sont déclarés pour ces élections. La diversité des candidatures témoigne de l’importance stratégique de Mayotte sur la scène nationale, ainsi que des enjeux locaux cruciaux pour le développement de l’île.

Les candidats pour cette élection sénatoriales à Mayotte 2023 :

  • OMAR OILI Said : Maire de Dzaoudzi Labattoir et président de la Communauté de communes de Petite-Terre
  • DOUKAÏNI Abdoul : Investi par Les Républicains (LR)
  • NAHOUDA Salim : Syndicaliste et ancien dirigeant de la CGTM
  • MOHAMED SOILIHI Thani : Sénateur sortant et candidat de la majorité présidentielle
  • HARITI Aminat : Conseillère municipale de Mamoudzou et vice-présidente du Syndicat des eaux
  • BAMANA Anchya : Présidente du parti Maoré Solidaire
  • TAVANDAY Zaidou : Chargé de mission des grands événements sportifs
  • ABDOURAHAMAN Mouslim : Maire de Bouéni
  • MAHAMOUDOU Siaka : Ancien candidat divers gauche aux législatives 2017
  • AHAMADA Nadjim : Investi par le Mouvement Démocratique de Mayotte (MDM)

Les enjeux

Outre les questions nationales, de nombreux enjeux locaux sont au cœur des débats. L’éducation, le développement économique, les infrastructures, et la protection de l’environnement sont autant de thèmes qui animent les discussions. Les candidats doivent également répondre aux défis spécifiques de Mayotte, tels que l’insécurité, l’immigration irrégulière et les revendications sociales.

Déroulement du scrutin

Le dimanche 24 septembre, les grands électeurs se rendront aux urnes pour exprimer leur choix. Une fois les votes comptabilisés, les deux candidats ayant recueilli le plus grand nombre de voix seront déclarés élus.

Particularité juridique : en cas d’égalité, le plus âgé l’emporte.

Les élections sénatoriales de 2023 à Mayotte sont donc l’occasion pour les grands électeurs de faire entendre leur voix et de choisir les personnes les mieux placées pour représenter leurs intérêts à Paris.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

La ministre déléguée aux Outre-mer annonce une intensification de l’opération Wuambushu 2

La ministre déléguée aux Outre-mer annonce une intensification de l’opération Wuambushu 2

La ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, a affirmé jeudi 4 avril, après une série de réunions avec les autorités préfectorales et les forces de l’ordre, que l’opération Wuambushu 2, prévue pour démarrer après le Ramadan, serait d’une ampleur sans précédent. Destinée à lutter contre l’immigration clandestine, l’habitat insalubre et les groupes criminels, cette opération vise à sécuriser l’île de Mayotte sur plusieurs semaines.