Des escrocs se font passer pour des élus sur internet

par | 1 Mar 2024 | Culture, Insécurité

Des élus mahorais, dont le maire de Koungou, Assani Saindou Bamcolo, et le maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaïla, sont victimes d'usurpation d'identité sur internet.


Des escrocs utilisent leurs noms pour proposer de fausses aides financières, prétendument offertes par l’Agence Française de Développement (AFD), à des particuliers via les réseaux sociaux, entraînant confusion et escroqueries financières rapporte le Journal de Mayotte.

Malgré les plaintes déposées et les alertes données, ces activités frauduleuses persistent, avec peu d’action apparente des autorités ou des plateformes de réseaux sociaux pour y mettre un terme.


Ressources pour votre sécurité digitale

Nulle besoin d’avoir recours, dans la grande majorité des cas, à des solutions payantesNDLR

Suivez des conseils pratiques : sécurisez vos mots de passe, surveillez vos comptes, et agissez vite en cas d’attaque pour garder le contrôle de votre identité en ligne.

  1. Protection de vos données personnelles : Il est crucial de ne jamais communiquer d’informations sensibles par messagerie, téléphone ou Internet à des entités non authentifiées. Marquez les copies des documents d’identité transmis pour éviter leur réutilisation frauduleuse et soyez prudent lors des interactions sur Internet ou par téléphone. Vérifiez régulièrement vos relevés bancaires pour détecter toute activité suspecte et utilisez des mots de passe différents et complexes pour chaque service en ligne (économie.gouv.fr)​​.
  2. Précautions en ligne : Soyez vigilant lors de la saisie de données sur le web et n’ouvrez pas les courriels suspects. Assurez-vous que les sites sur lesquels vous entrez des informations confidentielles utilisent un chiffrement des données, visible par le « https » dans l’URL et un cadenas. Utilisez des mots de passe complexes et surveillez vos relevés bancaires pour repérer toute transaction inhabituelle (cnil.fr)​​.
  3. Réaction face à l’usurpation : Si vous êtes victime d’usurpation, conservez toutes les preuves (captures d’écran, messages…), signalez l’usurpation sur les plateformes concernées et déposez plainte. Prévenez vos banques et renouvelez vos documents d’identité si nécessaire. Contactez également la Banque de France pour vérifier l’existence de crédits ou comptes ouverts à votre insu (cybermalveillance.gouv.fr)​​.
  4. Outils de protection : Des solutions comme Avast One offrent une protection contre l’usurpation d’identité et le piratage de vos données personnelles. Ces outils peuvent bloquer les tentatives de phishing et sécuriser vos informations en ligne (avast.com)​​.
  5. Procédures légales et assurance : En cas d’usurpation, il est impératif de porter plainte et de prévenir sa banque. L’assurance de protection juridique peut également jouer un rôle clé en accompagnant les victimes dans leurs démarches légales et administratives (radiance.fr)​​.
  6. Signalement et sanctions : Les sites internet proposent des services de réclamation pour signaler une usurpation et demander la fermeture de comptes frauduleux ou la suppression de données personnelles. Il est important de connaître les sanctions légales relatives à l’usurpation d’identité pour comprendre les risques encourus par les auteurs de ces délits (droit-finances.commentcamarche.com)​​.
  7. Sécurité sur les réseaux sociaux : Soyez prudent avec les informations que vous partagez sur les réseaux sociaux et gérez vos paramètres de confidentialité pour limiter l’accès à vos données personnelles. Évitez de cliquer sur des liens suspects et soyez sélectif avec les demandes d’amis (mcafee.com)​​.
  8. Sécurisation des mots de passe : L’utilisation de mots de passe forts, uniques, et l’activation de l’authentification à deux facteurs sont essentiels pour protéger vos comptes en ligne. Surveillez également vos comptes bancaires et soyez prudent lors de la destruction de documents contenant des informations personnelles (eset.com)​​.

 


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

« Chaos généralisé » en Guyane : une pharmacienne de 34 ans assassinée

La ville de Saint-Laurent-du-Maroni et, plus largement, toute la Guyane, sont plongées dans une profonde consternation après l’assassinat tragique d’Hélène Tarcy-Cétout, pharmacienne de 34 ans, mère de quatre enfants. Le meurtre a eu lieu ce lundi à l’aube, alors qu’elle ouvrait sa pharmacie, un acte d’une rare violence perpétré par un individu sans domicile fixe. Cet événement tragique survient dans un contexte de montée alarmante de la violence dans la région, exacerbant l’inquiétude et la tristesse au sein de la communauté.

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

(vidéo) Tsoundzou 2 cible d’une opération de police éclair

Hier, le quartier de Tsoundzou 2 a été le théâtre d’une intervention rapide de la police nationale, supervisée sur le terrain par le préfet de Mayotte, François-Xavier Bieuville. Cette opération coup de poing s’inscrit dans une série d’actions destinées à maintenir l’ordre et la sécurité dans des zones sensibles de l’île.