Des drapeaux russes aperçus dans la ville de Ntsoudjini aux Comores

par | 4 Mai 2023 | Société

Les habitants de Ntsoudjini ont été surpris par une apparition inhabituelle de drapeaux russes flottant sur les toits de la ville, y compris sur les bâtiments officiels. Cependant, après trois jours, les drapeaux ont été retirés par des militaires.


Mardi matin dernier, les habitants de Ntsoudjini ont été surpris de voir de nombreux drapeaux russes flotter dans les rues de la ville durant 3 jours. Cette présence inhabituelle est en fait le résultat de l’opération Wuambushu à Mayotte, considérée par les Comoriens comme une île comorienne occupée illégalement par la France depuis 47 ans. L’objectif de cette initiative est de faire pression sur la France pour qu’elle restitue Mayotte à son propriétaire légitime : les Comores.

Face à l’obstination de la France et à l’indifférence de la communauté internationale, les Comoriens cherchent de nouveaux alliés pour les soutenir dans leur combat. C’est ainsi qu’ils se tournent vers la Russie, qui leur apporterait son soutien pour retrouver leur intégrité territoriale.

Cet acte symbolique est un message fort envoyé à la France et à la communauté internationale. Certains habitants de Ntsoudjini ont réagi violemment, voyant dans cette présence russe une intrusion étrangère. Mais pour d’autres, c’est un symbole d’espoir et de soutien dans leur lutte pour « libérer » Mayotte.

La situation reste tendue à Mayotte, mais les Comoriens restent déterminés à récupérer leur île avec le soutien de la Russie. Ils espèrent que leur cause sera entendue.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Émeutes nocturnes à Bouyouni dimanche

Émeutes nocturnes à Bouyouni dimanche

Dimanche soir, Bouyouni a été le théâtre de violentes émeutes. Vers 19h, une vingtaine de jeunes cagoulés et armés ont dressé un barrage enflammé sur la route nationale.

Fin de la grève à La Poste

Fin de la grève à La Poste

Après trois semaines de grève, les syndicats de La Poste ont annoncé la fin de la mobilisation ce lundi 15 juillet, suite à la signature d’un protocole d’accord avec la direction.