Décès de Mohamed Bacar, figure politique de Mayotte : la communauté en deuil

par | 16 Oct 2023 | Politique

Ce lundi 16 octobre, la disparition soudaine de Mohamed Bacar a plongé Mayotte dans le deuil. Victime d'un AVC samedi à son domicile à Mroalé, l'homme politique a été transporté en urgence par hélicoptère au Centre Hospitalier de Mayotte (CHM) où il a été placé en soins intensifs.


Malgré les efforts déployés par l’équipe médicale, il n’a pas survécu et s’est éteint ce matin à l’hôpital.

L’annonce a été faite par Abdoul Doukaini, le Secrétaire départemental des Républicains (LR) et proche collaborateur de Mohamed Bacar : « Chers amis, notre ami et frère, Mohamed Bacar, ancien maire de Tsingoni, vient de décéder il y a deux heures », a-t-il déclaré.

Avant son décès, Mohamed Bacar était président de la fédération de Mayotte du parti Les Républicains. Dernièrement, il était encore l’invité de l’émission Zakwéli, où il avait exprimé sa volonté de continuer à exercer ce rôle.

Engagé dans la vie publique, il avait débuté sa carrière en tant qu’enseignant de premier degré avant d’accéder au poste de maire de la commune de Tsingoni, une fonction qu’il a occupée de 2014 à 2023. Mohamed Bacar avait 55 ans selon cet article hommage de Mayotte La 1ère.

Les funérailles sont prévues aujourd’hui à Mroalé, après la prière de dhuhr, à 12h30.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

La ministre déléguée aux Outre-mer annonce une intensification de l’opération Wuambushu 2

La ministre déléguée aux Outre-mer annonce une intensification de l’opération Wuambushu 2

La ministre déléguée aux Outre-mer, Marie Guévenoux, a affirmé jeudi 4 avril, après une série de réunions avec les autorités préfectorales et les forces de l’ordre, que l’opération Wuambushu 2, prévue pour démarrer après le Ramadan, serait d’une ampleur sans précédent. Destinée à lutter contre l’immigration clandestine, l’habitat insalubre et les groupes criminels, cette opération vise à sécuriser l’île de Mayotte sur plusieurs semaines.