Début officiel du premier jour du Forum international du GSEF à Dakar.

par | 3 Mai 2023 | Economie, International

Le Forum mondial sur l'économie sociale et solidaire a tenu sa 5ème édition à Dakar, au Sénégal, marquant ainsi la première fois qu'un tel événement se déroule en Afrique.


Cette édition a attiré l’attention internationale en raison de la récente loi des Nations Unies qui reconnaît pleinement l’ESS sur le modèle français.

Cette reconnaissance a également mis en lumière le travail des équipes de la Cress Mayotte, qui sont devenues des ambassadeurs indirects du modèle français à l’échelle nationale et internationale. La délégation mahoraise a été particulièrement nombreuse, avec des représentants de la Cress, du Cadema, du Conseil Départemental, de la CCSud, de la Mairie de Mamoudzou et d’autres personnalités de l’île.

Le forum a offert une plateforme pour les participants venus du monde entier pour partager leurs expériences en matière d’économie sociale et solidaire, dans l’espoir de créer des réseaux et des partenariats pour renforcer l’ESS dans leurs communautés. La tenue de cet événement à Dakar est une reconnaissance importante pour l’ESS en Afrique et montre l’importance de son rôle dans le développement économique et social du continent.

La participation massive des représentants mahorais à cette édition montre également l’engagement de l’île dans la promotion de l’ESS à l’échelle internationale. Cette reconnaissance de l’ESS et de son impact sur le développement économique et social est un message important pour les communautés locales, qui cherchent à créer des entreprises sociales durables et à renforcer leurs économies locales.

Nous continuerons à suivre les développements de cet événement dans nos prochaines éditions et à partager les histoires inspirantes de ceux qui travaillent dans l’ESS et contribuent à faire une différence dans leurs communautés.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Opération de restauration forestière à Acoua

Opération de restauration forestière à Acoua

Les autorités de Mayotte intensifient leurs efforts pour contrer l’agriculture illégale qui menace l’équilibre écologique de l’île. En fin de semaine, une opération conjointe entre la gendarmerie, les agents du conseil départemental et de la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DAAF) a été menée dans la forêt départementale d’Hachirongou à Acoua. L’objectif était la destruction de trois hectares de cultures illégales, notamment de canne à sucre, piment, songe, manioc et bananiers.